Carmelo Anthony : « On avait beaucoup d’adrénaline en début de match »

Carmelo Anthony : « On avait beaucoup d’adrénaline en début de match »

Hier, le Jazz a commencé sa rencontre par un 14-6. Au vu de la défense d’Utah, on pouvait logiquement penser que la tâche deviendrait ardue pour le Thunder. Pourtant, le trio Russell WestbrookPaul GeorgeCarmelo Anthony s’est montré au rendez-vous, mais plus que les shoots aussi importants que difficiles inscrits par ces trois stars, Billy Donovan a su trouver des solutions pour venir à bout de cette défense rugueuse du Jazz.

Effectivement, alors que le ballon circulait mal (8 passes décisives seulement dans les trois premiers quart-temps), le collectif d’OKC a su ensuite se trouver (8 passes décisives dans le seul dernier quart-temps) et des jokers comme Jerami Grant ou Alex Abrines ont su se montrer. L’entame de dernier quart a permis au Thunder de prendre jusqu’à 13 points d’avance et certaines séquences de jeu ont prouvé à quel point l’attaque de l’équipe peut se montrer inarrêtable quand les joueurs veulent jouer ensemble. Si même le Jazz et la défense de Quin Snyder n’ont pas réussi à limiter le tsunami, c’est qu’il n’y avait sûrement pas grand chose d’autre à faire que d’encaisser sans broncher.

Je lève mon chapeau à tous nos gars qui ont fait ce qu’ils ont pu pour contester leurs shoots, mais nous devons être meilleurs défensivement. Ceci dit, il y a des actions où je pense qu’on ne pouvait pas faire beaucoup plus. » Quin Snyder

Et pourtant, le stratège de la franchise de Salt Lake City a tout essayé, notamment pour limiter un Paul George en feu avec ses 36 points à 13 sur 20 au tir. Mais avec une défense concentrée sur l’ailier, souvent pris à deux, Jerami Grant a profité des espaces pour driver et ressortir à deux reprises sur son coéquipier Alex Abrines ouvert à 3-points. Le Thunder prenait feu de toutes parts.

Jerami Grant a vraiment fait de super choix. Quand il a la balle, il met la défense dans une situation difficile. Ils doivent se décider entre aller le bloquer ou bien rester sur moi. Il a fait un super job en provoquant de telles situations. » Alex Abrines

Même si c’était la première fois commune pour Anthony, Westbrook et George en playoffs, l’expérience individuelle de chacun a pesé. Et même s’il a fallu du temps pour réellement entamer ce premier match de postseason, il fut très compliqué de stopper la machine une fois qu’elle a été lancée.

On a trouvé un moyen d’être plus sereins et de nous calmer un petit peu. On avait beaucoup d’adrénaline en début de match, beaucoup d’excitation. Quand on a réussi à se relaxer et pu jouer notre jeu, on a attaché nos ceintures pour trouver tout ce qu’on voulait offensivement. Paul s’y est mis, Russ s’y est mis, et le flow du match a tourné dans notre sens. Nous avons su en tirer des avantages. » Carmelo Anthony

Les adversaires sont prévenus ! Carmelo Anthony, Paul George et Russell Westbrook sont désormais en mode playoffs ! Quin Snyder devra trouver des solutions s’il veut laisser une chance à son équipe du Jazz dans cette série !

Via NewsOK

Leave a Reply