Jimmy Butler : « J’en ai eu marre d’entendre mes coéquipiers me dire d’être agressif »

Jimmy Butler : « J’en ai eu marre d’entendre mes coéquipiers me dire d’être agressif »

Peu importe si son genou droit a été opéré il y a moins de 2 mois d’une déchirure du ménisque, si son poignet de shoot est douloureux depuis le dernier match de la saison ou si sa cheville gauche a tourné en fin de 1ère mi-temps. Jimmy Butler est là. Comme son compère Karl-Anthony Towns, l’ancien Bull était invisible sur les 2 premiers matchs. Et comme lui aussi, il s’est parfaitement réveillé dans un Game 3 remporté 121-105 (première victoire en playoffs depuis 2004 !) pour revenir à 2-1 face à Houston.

« J’en ai eu marre d’entendre mes coéquipiers me dire d’être agressif ces deux derniers jours. Donc j’ai tâché de le faire. » Jimmy Butler

Butler, qui n’avait pris que 17 shoots au total sur les 2 premiers matchs perdus de la série, a terminé meilleur marqueur des siens avec 28 points (dont 11 dans le 1er quart) à 10/19 en plus de 7 rebonds et 5 passes et KAT 18 points à 5/13, 16 rebonds, 3 passes et 2 contres.

« Il est le cœur et l’âme de l’équipe. Quand il joue comme ça, ça déteint sur tout le monde. » Jeff Teague (23 points et 8 passes face à un Chris Paul à 17 points à 7/11 et 6 passes)

Towns, porté disparu à cause des prises à deux sur les 2 matchs précédents, a attendu le tout début du 2ème quart-temps pour tenter un shoot. Enfin un dunk. Sur Clint Capela. Avec le trash talk qui va bien. Depuis 1979, aucun joueur tournant à au moins 20 points par match en saison n’avait été tenu sous les 10 points de moyenne sur ses 2 premiers matchs en playoffs.

« Je laisse simplement le jeu venir à moi naturellement, au lieu de forcer à essayer de trouver des shoots. Ce sont les shoots qui me trouvent. » Karl-Anthony Towns

« Il a eu une activité énorme. » Tom Thibodeau

Rejoignez la Fantasy League BI pour les playoffs, présentée par Basket Store

Meilleur joueur des Wolves (15/27 à 3-points, contre 15/41 pour Houston !) de la série avant ce match, Andrew Wiggins a contribué à hauteur de 20 points à 7/11 en plus de 5 rebonds et 5 passes. Derrick Rose a lui réussi à mettre 17 points en 21 minutes. Quant à Teague, en plus de ses très bonnes stats, il a rentré un floater à 6’29 pour redonner de l’air aux siens alors que Houston était passé de -19 à -9. Butler a enchaîné avec un 3-points, avant de servir Teague pour un nouveau panier primé, game over.

« Ils ont joué avec un peu plus d’émotion que nous. Surtout dans les gros moments, ils ont réussi à faire un stop ou à scorer. On ne s’est pas assez battus pour surmonter le public et l’émotion avec laquelle ils jouaient. Bravo à eux, mais on doit un peu mieux jouer, un peu plus dur. » Mike D’Antoni

Rendez-vous lundi pour le Game 4, toujours au Target Center.

« Cette ville mérite d’être en playoffs un peu plus longtemps. » Jimmy Butler

via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply