Manu Ginobili et Tony Parker écrivent l’histoire ! À 40 ans, l’Argentin met une claque aux Warriors en playoffs

Manu Ginobili et Tony Parker écrivent l’histoire ! À 40 ans, l’Argentin met une claque aux Warriors en playoffs

Avant le début des playoffs, aucun joueur âgé de 40 ans ou plus n’avait inscrit au moins 10 points en sortie de banc dans un match de playoffs. C’était avant que Manu Ginobili ne le fasse deux fois, dont une hier soir avec la victoire en prime face aux Warriors, alors que ces derniers avaient l’occasion d’envoyer les Texans en vacances.

« Bien sûr le feeling était excellent dans le dernier quart parce qu’on jouait bien. On était tous à fond, et on a vu qu’on était dans une très bonne situation pour aller chercher cette victoire quand on en a eu besoin. Maintenant, on a quelques heures pour nous féliciter de cette victoire et demain, on commencera à penser au Game 5. » Manu Ginobili

En carrière, l’Argentin totalise désormais 132 succès en postseason. Tout comme Tony Parker. Aucune autre duo de coéquipiers dans l’histoire n’a fait mieux. Coaché par Ettore Messina, qui l’avait aussi dirigé de 2000 à 2002 à la Virtus Bologne, Ginobili a pris feu dans le money time avec 10 de ses 16 points (en 25 minutes) dans les 6 dernières minutes du match hier dont un panier  pour tuer le match à 27.6 secondes . Marquer 10 points ou plus dans un 4ème quart ne lui était plus arrivé depuis 2012.

« Je pense qu’il devrait jouer encore 2 ans. J’ai souri quand il a mis ce 3-points dans  le corner juste devant nous à la fin du match. C’est dur pur Manu. 40 ans et 16 points, un 3-points clutch. C’est Manu. C’est son truc. Je sais qu’il est vieux parce qu’il a été mon coéquipier, et je suis un vieillard. » Steve Kerr

Rejoignez la Fantasy League BI pour les playoffs, présentée par Basket Store

« À certains moments, quand il parle au reste de l’équipe ou q’il s’énerve et nous crie dessus, ça rappelle beaucoup de souvenirs. Quand on n’exécute pas comme on aurait dû le faire, son ‘ancien lui’ ressurgit. Donc c’était bien de le voir coacher. De bons souvenirs. » Manu Ginobili

« Je suis tellement heureux pour lui. Tellement heureux. Il mérite tout ce qui lui arrive, dans sa vie et sa carrière. » Ettore Messina

Sur la liste des matchs de playoffs joués en carrière, Ginobili se classe 8ème. Et fait partie du top 25 des scoreurs. Il est aussi l’un des 3 joueurs dans l’histoire à avoir marquer au moins 15 points et fait au moins 5 passes dans un match de playoffs, avec John Stockton et Karl Malone.

« Du cœur et du combat. Il a porté les Spurs sur son dos dans les moments importants. Il n’a peur de rien. » Shaun Livingston

« C’est le compétiteur ultime. Il crée, il ne sait pas renoncer, et il a mis de gros shoots ce soir. » LaMarcus Aldridge

El Manu est aussi devenu le 3ème shooteur à 3-points le plus prolifique de l’histoire devant Reggie Miller, avec un 321ème panier primé en carrière en playoffs. Ray Allen (385) et LeBron James (337) sont devant lui. À 24% sur la série avant ce match, les Spurs ont rentré 53.6% de leurs tentatives dimanche.

« On n’est pas la meilleure équipe de la ligue au shoot, mais on n’est pas non plus mauvais au point de shooter à 20% à tous les matchs. Ce soir, c’était une bonne soirée aux tirs. On verra si on peut continuer au prochain match. Il n’y a pas grand chose à faire. Essayer d’avoir les meilleurs shoots possibles, de trouver le coéquipier ouvert. Aujourd’hui c’est ce qu’on a fait. » Manu Ginobili

via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply