Sans Beal, John Wall achève Toronto dans le money time; Beal : « J’étais hors de moi »; Gortat dénonce des coups de sifflet « softs »

Sans Beal, John Wall achève Toronto dans le money time; Beal : « J’étais hors de moi »; Gortat dénonce des coups de sifflet « softs »

Opéré du genou fin janvier et revenu à la compétition fin mars, John Wall a joué les 24 minutes de la seconde mi-temps hier lors de la victoire (106-98) des Wizards face aux Raptors pour revenir à 2-2 dans cette série du 1er tour. Bradley Beal sorti pour 6 fautes à 5 minutes de la fin, le meneur All-Star a scoré ou fait une passe sur 10 des 14 derniers points de son équipe avant de terminer à 27 points à 10/24, 6 rebonds et 14 passes. Il s’est aussi coltiné DeMar DeRozan (35 points à 10/29 mais 0/6 en début de match, 6 rebonds et 6 passes) en défense.

« Quand ils sont sifflé ma 6ème faute, j’étais hors de moi, frustré, tout ce que vous voulez. J’ai essayé de me calmer et j’ai dit à mon équipe qu’on allait gagner quand même. Je savais qu’avec John toujours sur le terrain, on avait de très bonnes chances. » Bradley Beal

« J’ai enclenché le mode attaque. Quand Brad est sorti, je savais que j’allais devoir faire ce qu’il fallait, défendre sur DeRozan, créer, scorer, passer. Je voulais faire tout ce qu’il fallait pour arriver au Game 5 à 2-2. » John Wall

Devant 51-40 à la mi-temps, les Raptors ont fait grimper l’écart (+14) en début de 3ème quart mais ce dernier s’est terminé sur un 40-29 en faveur de Washington, qui n’avait marqué que 18 points dans le 2ème mais qui a égalisé à 80 partout à l’entame du 4ème.

Rejoignez la Fantasy League BI pour les playoffs, présentée par Basket Store

Le match était encore à égalité (92-92) lors de l’exclusion de Beal (31 points à 10/19) et immédiatement derrière, Toronto a repris 2 points d’avance. Wall a répondu avec un layup  avant de trouver Markieff Morris sous le cercle. Au final, c’est un 26-18 qu’ont encaissé les leaders de la conférence Est sur les 12 dernières minutes.

« Je suppose qu’on aime la pression. Très souvent ce n’est pas une bonne situation dans laquelle se mettre, mais on a montré qu’on pouvait répondre quand il le fallait. Les deux équipes ont gagné chez elles. Maintenant c’est au meilleur des 3. Quelqu’un va devoir gagner sur le terrain de l’autre. On va aller là-bas avec le momentum, et on veut en profiter à fond et essayer d’aller chercher cette victoire. » John Wall

Les deux All-Stars de Toronto ont eux terminé à 19 points et 7 passes (Lowry) et 35 points à 10/28 et 10/18 aux lancers-francs (DeRozan). Des lancers-francs qui n’étaient pas toujours du goût de Marcin Gortat.

« Certains coups de sifflet étaient très softs. Je n’ai jamais vu autant de coups de sifflets softs en playoffs, mais encore une fois, il faut que je les revois à la vidéo. J’ai peut-être tort, ou j’avais un mauvais angle, mais c’est comme ça. » Marcin Gortat

Game 5 mercredi à Toronto (1h heure française).

via Washington Post

Leave a Reply