Philly part à la conquête de l’Est ! Brett Brown : « Joel Embiid en défense… Bill Russell »

Philly part à la conquête de l’Est ! Brett Brown : « Joel Embiid en défense… Bill Russell »

Bourreaux du Heat au premier tour, les Sixers affronteront soit Boston soit Milwaukee en demi-finale de conférence Est. Et reviennent de loin, comme l’a rappelé Joel Embiid après le Game 5, remporté 104-91.

« Tout le monde disait que sans expérience en playoffs, on ne sait pas comment réagir. Mais avec cette équipe, on a réagit de la bonne manière en se soutenant les uns les autres. » Robert Covington via NBC Sports

L’équipe n’avait même plus gagné une série au meilleur des 7 matchs en 5 matchs ou moins depuis 1985. Parti pour viser les playoffs en début de saison, Philadelphie a ensuite atteint les 50 victoires, puis gagné l’avantage du terrain.

« Je suis juste reconnaissant d’être là parce que tout a commencé il y a trois ou quatre ans ici pour moi. Il y a deux ans, on a gagné dix matchs, donc d’être là aujourd’hui, c’est excitant. » Joel Embiid

Sur ses 4 premières saisons à la tête de l’équipe, Brett Brown a cumulé 75 victoires. Soit seulement 23 de plus que le total de l’équipe (52, dont 16 d’affilée pour boucler la saison régulière) en 2017-18. Pour la première fois de sa carrière lui aussi en tant que head coach, il passe un tour de playoffs. Joueurs et coachs, tout le monde est dans la même bateau à Philadelphie.

« Quand j’ai été embauché en 2013 j’ai eu une discussion avec Josh Harris, David Blitzer et quelques-uns des autres propriétaires. Nous avons parlé de notre vision et de ce que nous espérions construire. À travers les moments difficiles et l’adversité, on n’a pas sourcillé. On est restés fort dans ce que nous essayions de faire. On a encore à faire, encore à donner. » Brett Brown

Rejoignez la Fantasy League BI pour les playoffs, présentée par Basket Store

Leader avec Embiid de cette équipe à seulement 21 ans, Ben Simmons a tourné à 18.2 points  à 50%, 10.6 rebonds, 9 passes et 2.4 interceptions de moyenne pour sa toute première série de playoffs en carrière. Lui non plus n’est pas satisfait.

« Prochaine série. On doit se concentrer là-dessus. » Ben Simmons

Pas encore bien acéré offensivement, Embiid (18.7 points à 41.7%, 10.3 rebonds, 2 passes, 1.3 interception et 3 contres par match dans ces playoffs) a par contre épaté son coach en défense.

« Regardez ce qu’il a fait. Il y a eu le Joel Embiid en défense… Bill Russell. Et il y a eu le Joel Embiid en attaque, qui n’a pas joué pendant 3 semaines et n’est pas encore habitué à l’intensité physique dans un environnement hostile. Il essaie de faire les bons choix. Mais il m’a époustouflé avec ce qu’il pouvait faire en défense. Maintenant on gagne du temps pour qu’il puisse avancer. » Brett Brown

Son équipe va désormais attendre bien sagement de connaître son prochain adversaire. Un adversaire qui devra se mettre au niveau question rebonds puisque Philly avec ses 197 rebonds (dont 57 samedi dans le Game 4) détient pour le moment le record de ces playoffs, et se classe également première aux rebonds offensifs captés par match, avec 14.3.

Leave a Reply