Dwyane Wade : « Hassan Whiteside ne doit pas se donner d’excuses »

Dwyane Wade : « Hassan Whiteside ne doit pas se donner d’excuses »

Hassan Whiteside sera-t-il toujours au Heat la saison prochaine ? En tout cas le torchon brûle entre le pivot et la franchise. Le joueur, déjà puni il y a quelques mois pour des déclarations agressives envers le staff du Heat, n’a apparemment retenu qu’une moitié de la leçon. Il continue de râler, mais au moins il y met les formes.

« Ça a été une année compliquée, avec des hauts et des bas. Ne pas être sur le terrain c’est frustrant. Donnez-moi au moins une chance de me battre. Je pourrais comprendre si je jouais 30 minutes en étant mauvais. » Hassan Whiteside.

Le problème justement c’est que le pivot était mauvais lors de ses apparitions sur le terrain et n’arrêtait pas de se faire balader dans tous les sens par Joel Embiid. Mais encore une fois, ce n’est pas de la faute du joueur mais du système. Selon lui du moins.

« La liberté qu’à Embiid est différente, complétement différente. Mais nous avons joué le style de jeu que coach Spoelstra voulait jouer. Il voulait utiliser plus de spacing, et c’est pourquoi je n’ai pas beaucoup joué. » Hassan Whiteside.

Sorti dans le troisième quart-temps pour ne plus rentrer lors du dernier match du Heat de la saison mardi (défaite contre les Sixers 104 à 91), Whiteside n’a pas du tout bien pris s’être fait sortir du temps aussi prématurément.

« Le coach ne m’a rien dit quand je suis sorti. Je pensais revenir sur le terrain mais ça n’est pas arrivé. » Hassan Whiteside.

Erik Spoelstra a tenu à défendre la saison de son joueur.

« Quand je regarde le dernier exercice, il a eu beaucoup de grands moments. C’était un peu irrégulier mais ça venait en grande partie du fait qu’il sortait et revenait dans la rotation à cause des blessures. Notre équipe évoluait et d’un coup il devait revenir et essayer de s’intégrer, et tout ça en étant scruté par tout le monde. Je pense qu’il a grandi cette année. Il y a des moments où il n’était pas en confiance et d’autres au cours desquels il voulait avoir plus d’impact. J’aime ça. Je ne veux pas que des joueurs soient envoyés sur le banc et que ça leur suffise. Mais il a appris à mieux gérer les choses, avec plus de professionnalisme et de classe. Ça va lui servir à aller de l’avant. » Erik Spoelstra.

Pour le vétéran du Heat Dwyane Wade, Whiteside doit trouver un juste milieu entre volonté de se battre pour améliorer son sort et frustration.

« Je pense qu’en tant que joueur, on ne veut pas se donner une excuse. On veut regarder ce qu’il se passe et voir où on peut s’améliorer. C’est facile de dire que cette série n’était pas pour les intérieurs, que le coach a fait ça ou ça ou encore « J’avais des problèmes de fautes ». Il ne doit pas se donner d’excuses et prendre l’été pour travailler sur ce qu’il a besoin de travailler pour être prêt mentalement et physiquement quand il aura à nouveau une opportunité. C’est le plus important et ça montrera son vrai caractère. Quand cette même opportunités se représentera, et ça arrivera vite, comment se sera-t-il préparé ? Comment fera-t-il pour être meilleur la prochaine fois qu’il sera dans cette situation ? J’espère qu’il tirera de la motivation de cette série et reviendra meilleur la prochaine saison. » Dwyane Wade.

Reste à voir s’il reviendra au Heat ou ailleurs.

« Nous verrons comment se passe la suite de ma carrière au Heat, je n’en sais rien pour le moment. » Hassan Whiteside.

Le pivot a également prévenu qu’il parlera de ses problèmes à Erik Spoelstra ainsi qu’au General Manager du Heat Pat Riley.

« On peut parler de ce genre de choses avec ces gars » Hassan Whiteside.

Rappelons juste qu’il reste encore deux années de contrat à plus de 25 millions l’année au joueur de 28 ans. Ça faire cher les 5,2 points et 6 rebond de moyenne en playoffs.

Via The Sun Sentinel.

Leave a Reply