Victor Oladipo dépité : « C’était un goaltending, c’est difficile même d’en parler »

Victor Oladipo dépité : « C’était un goaltending, c’est difficile même d’en parler »

Sur le coup, les Pacers n’ont pas réclamé le goaltending. Victor Oladipo a fait signer aux arbitres, mais pour réclamer la faute de LeBron James avant qu’il n’amorce son layup. Un layup qui aurait pu donner 2 points d’avance à Indiana dans les dernières secondes s’il avait été comptabilisé. Ça, les Pacers l’ont bien vu après la rencontre.

« J’avais un pas d’avance sur lui, et j’ai eu le sentiment de me faire attraper. Il a touché la planche. Ensuite il l’a contré. C’était un goaltending. C’est difficile même d’en parler. C’est dur vraiment, c’est dur. » Victor Oladipo via Cleveland.com

« C’était clairement un goaltending. » Lance Stephenson

Rejoignez la Fantasy League BI pour les playoffs, présentée par Basket Store

Interrogé en conférence de presse, James s’est un peu amusé avec les journalistes :

« Oui tout à fait, sur le coup je me suis dit que c’était un goaltending. Bien sûr que non ! Il a fait un super move, j’essaie d’être présent pour mon équipe à chaque instant. Il m’a fait aller à droite et est allé à gauche, j’ai essayé d’utiliser ma vitesse de récupération pour revenir et il a fait un superbe move mais j’ai réussi à faire quelque chose. » LeBron James

À 2/15 aux tirs, Oladipo aurait pu être le héros de la soirée (les Pacers n’avaient plus mené dans ce match depuis qu’il restait 7’49 à jouer dans le 3ème avant le goaltend). Mais LeBron en a voulu autrement, en assassinant son équipe au buzzer à 3-points.

« Même si on s’est battus, qu’on a égalisé, ce layup était extrêmement important. Bravo à lui, le 3-points était énorme. Mais c’est malheureux. C’est vraiment nul qu’ils aient manqué ça. On ne peut rien y faire. » Victor Oladipo

Pour savoir pourquoi les arbitres n’ont pas pu avoir recours à la vidéo, l’explication est ici. Vivement le Last Two Minute Report

Leave a Reply