Rudy Gay : « Après une saison comme ça, c’est difficile de ne pas avoir envie de revenir »

Rudy Gay : « Après une saison comme ça, c’est difficile de ne pas avoir envie de revenir »

Rudy Gay, payé 8.4 millions de dollars cette saison, pourra s’il le souhaite activer une player option de 8.8 millions de dollars pour une année 2018-19 à San Antonio. Ou devenir free agent sans restriction. Selon Jeff McDonald du San Antonio Express News, l’ailier pourrait avoir du mal à faire son choix.

« Il faut évidemment que j’évalue et que je jauge certaines choses. Mais après une saison comme ça, c’est difficile de ne pas avoir envie de revenir et de se battre pour un titre. J’aime ces gars. » Rudy Gay

Revenu d’une rupture du tendon d’Achille survenue avec les Kings durant la saison 2016-17 à l’automne, Gay a été limité à 57 rencontres et n’était clairement pas à 100% cette année, notamment en raison de soucis au talon.

« Très souvent, c’est ma volonté qui m’a poussé durant les matchs, durant les entraînements. J’avais le sentiment que de toute façon ça ne pouvait pas être pire que ce que j’avais déjà traversé. » Rudy Gay

En 21.6 minutes par match, le natif de Brooklyn drafté en 8ème position en 2016 a tourné à 11.5 points (47.1% aux tirs et 31.4% à 3-points) et 5.1 rebonds par match en 2017-18. Ses coéquipiers Kyle Anderson et Tony Parker seront free agents cet été alors que Danny Green possède également une player option (10 millions de dollars) pour 2018-19.

Facebook Comments

Leave a Reply