Rajon Rondo sur Anthony Davis : « Je lui ai dit de faire une sieste et de penser à mettre 50 points »

Rajon Rondo sur Anthony Davis : « Je lui ai dit de faire une sieste et de penser à mettre 50 points »

Les New Orleans Pelicans n’avaient pas d’autre choix cette nuit que de l’emporter devant leur public  face aux Warriors pour espérer pouvoir réussir l’exploit. Persuadés de pouvoir faire mieux que ce qu’ils avaient montré lors des deux premiers matchs, leur performance lors du Game 3, ponctuée par un succès 119-100, leur donne raison. Menés par un Anthony Davis monstrueux et un super Rajon Rondo à la baguette, ils ont relancé la série. Davis a joué son rôle de leader en rappelant notamment durant le match son importance à ses coéquipiers

« Je ne me souviens plus exactement quand c’était mais c’était le message. Nous ne pouvons pas perdre ce match. C’est toujours difficile de revenir de 3-0, mais notre était d’esprit est d’aller sur le terrain et de jouer. Faire ce que nous sommes supposés faire, suivre le plan de jeu et peu importe le résultat final. Nous avons suivi le plan de jeu à lettre ce soir et nous avons pu l’emporter. » Anthony Davis

Bien contenu lors des deux premiers matchs, Anthony Davis était très attendu cette nuit pour le plus grand match de la saison jusque là. Avant la rencontre, Rajon Rondo a joué son rôle de mentor auprès de la star en s’assurant qu’il avait le bon état d’esprit.

« Avant d’aller au shootaround je lui ai dit de faire une sieste et de penser à mettre 50 points. » Rondo

S’il n’a pas mis 50 points, il a compilé 33 points à 15/27, 18 rebonds, 3 passes et 4 interceptions. Il a pris le match en main après la pause avec 22 points et 11 rebonds. Ses 18 rebonds c’est plus que ceux des titulaires du frontcourt des Warriors Draymond Green, Kevin Durant et JaVale McGee, qui en ont pris seulement 17.

« J’étais confiant lorsque durant un temps mort il a dit ‘Nous n’allons pas perdre ce que match.’ Puis j’ai trouvé qu’il a commencé à faire des choses pour nous aider à dominer. Il a fait du bon boulot ce soir pour jouer dans les espaces. Il n’a pas forcé. Il a fait du bon boulot pour tirer avantage des post-ups quand il le pouvait, il est allé vite de façon à ce qu’ils ne puissent pas faire de prises à deux. Dans l’ensemble ça a été une bonne victoire d’équipe » Alvin Gentry

Les Warriors ont tenté plusieurs joueurs sur lui et plusieurs stratégies défensives mais cela n’a pas fonctionné. Ultra-présent au cercle, il a aussi utilisé sa mobilité pour courir en attaque et établir rapidement sa position. Si en début de rencontre il a été plutôt bien contenu grâce aux prises à deux, il a bien ressorti et ses coéquipiers se sont mis dans le rythme, forçant les Warriors à moins doubler. A la pause il affichait seulement 5/14 au tir mais les Pelicans 62 points avec un énorme 10/16 à 3-pts.

« J’essayais juste de trouver le joueur ouvert. Quand les gars mettent des shoots, c’est difficile de faire prise à deux et cela m’ouvre un peu le jeu. J’ai pu attaquer et être un peu plus agressif. » Anthony Davis

Le genre de performance à réitérer pour Davis

« C’est ce que j’attends de lui. Il a entamé le match en étant agressif. Il a donné le ton des deux côtés du terrain. Il a attaqué le cercle avec agressivité ce soir. » Rondo

Via Times Picayune et Pelicans

Leave a Reply