Alvin Gentry : « Ce n’est pas en marquant 92 points que vous aurez une chance de les battre »

Alvin Gentry : « Ce n’est pas en marquant 92 points que vous aurez une chance de les battre »

Impressionnants sur leurs trois premiers matchs et même vainqueurs des Warriors dans le Game 3, les Pelicans ont laissé échapper une rare occasion d’égaliser dans une série de playoffs face à Golden State. Écrasés 118-92, ils ont sorti l’un de leurs pires matchs offensifs de la saison (36.4% de réussite, 15.4% à 3-points) au pire des moments.

Face à la défense d’un « death lineup » relancé par Steve Kerr, Anthony Davis, Jrue Holiday, Rajon Rondo, Nikola Mirotic et leurs compères ont été pris à la gorge d’entrée (17-4) sans jamais réellement réussir à inquiéter les champions.

« Vous ne les battrez pas sans marquer 115 points. Peu importe le niveau de votre défense, peu importe ce que vous faites. Il faut marquer 110, 115 points pour avoir la moindre chance de les battre. Notre rythme de jeu était bien loin de celui dont nous avons besoin pour essayer de gagner ce match. Ce n’est pas en marquant 92 points que vous aurez une chance de les battre. » Alvin Gentry

« On a payé nos erreurs de discipline par rapport au game plan. Ils en ont profité, à chaque fois qu’on foirait quelque chose, ils trouvaient Steph (Curry), Klay (Thompson) ou KD, Draymond, même Looney, Iguodala… » Anthony Davis

L’équipe (17 passes décisives seulement contre 36 au match précédent) est revenue à 4 points avant la mi-temps avant d’encaisser un 33-19 ayant permis aux Warriors de reprendre 20 points d’avance et de filer vers la victoire dans le 3ème.

« On n’a pas rentré autant de shoots que d’habitude. On a mis quelque chose comme 4 tirs à 3-points. C’est difficile de battre une équipe spécialisée dans les 3-points de cette façon. Personnellement, j’ai eu quelques ‘in and out’. Vous commencez à réfléchir un peu trop. On doit pouvoir avoir une mémoire à court terme pour continuer à shooter avec confiance. » Jrue Holiday

Cette saison, l’équipe a toujours su réagir dans l’adversité, mais jouer des Warriors qui ont l’occasion d’accéder à leurs 4èmes finales de conférence consécutive ne va vraiment, vraiment pas être cadeau.

« À chaque fois qu’on a pris un coup, on a bien répondu. On va aller là-bas et essayer de gagner ce match. Notre équipe se bat envers et contre tout. On a vécu tellement de choses cette année. On n’a jamais lâché et on n’a pas l’intention de le faire maintenant. » Jrue Holiday

« La tâche à accomplir est monumentale. Ça a déjà été fait. Comme je l’ai dit aux gars, on doit juste venir et jouer parce qu’on n’est pas dehors tant qu’ils n’ont pas gagné 4 matchs. On a déjà gagné là-bas et ça va être dur, mais on doit donner tout ce qu’on a. Si ça fonctionne, on aura un autre match. Sinon, notre saison sera terminée. » Alvin Gentry

via NOLA.com

Facebook Comments

Leave a Reply