Brad Stevens : « Marcus Smart est fait pour ça, il est fait pour ces moments »

Brad Stevens : « Marcus Smart est fait pour ça, il est fait pour ces moments »

Les Boston Celtics savaient que ce Game 5 n’allait pas être simple et qu’il ne fallait surtout pas le perdre sous peine de se retrouver dans une situation très compliquée avec des Sixers totalement reboostés.

« C’était un Game 7 et nous l’avons traité de la sorte. Nous ne voulions pas revenir à Philly. Ca allait être le dernier match. » Jaylen Brown

« Nous savions que cela allait être un match difficile. C’est une équipe coriace que nous avons jouée ce soir, et il a fallu que nous donnions tout ce que nous avions. » Marcus Smart

Ca a été un véritable Game 7 durant lequel le leader a changé à 21 reprises et où il a fallu attendre les dernières secondes pour connaître le vainqueur. Après avoir laisse Philly revenir et passer devant en début de dernier acte, les Celtics semblaient bien partis avec 6 points d’avance à 5’27 de la fin, mais le momentum a changé de camp et Philly a repris les commandes sur un 13-3 pour se retrouver en position idéale 109-105 avec 97 secondes à jouer. Dans le dernier acte le message lors des regroupements était clair

« Il ne faut pas retourner à Philly. C’est ce que nous disions tous, il ne faut pas retourner à Philly, nous devons conclure maintenant. Tout le monde dans le regroupement parlait ‘Il faut tout donner, nous pouvons nous reposer demain.’ Et c’est ce que nous avons fait. »

Boston a encore une fois su être solide dans les moments chauds avec d’abord un alley-oop de Jayson Tatum pour Al Horford, puis une claquette de Marcus Smart pour égaliser avec 1 minute à jouer. Après une interception d’Horford, Tatum a réussi le layup qui a mis Boston définitivement en tête. Mais derrière il a fallu résister. Après deux rebonds offensifs de Joel Embiid, Rozier a tapé dans le ballon, qui a touché Embiid avant de sortir en touche pour Boston.

« C’est juste une action de champion, c’est tout. » Rozier

Puis après un tir à 3-pts de Redick qui a réduit l’écart à 1 point, on a eu une séquence un peu folle. Marcus Smart a été envoyé sur la ligne des lancers mais il a raté le premier et mis le second alors qu’il voulait le rater. Sur la remise en jeu c’est lui qui a surgi pour intercepter le ballon et plier le match.

« Il est fait pour ça. Il est fait pour ces moments. Vous pouvez parcourir la ligne de stats autant que vous voulez, mais quand la saison se joue et que vous avez vraiment besoin de faire des choses difficiles, il peut vraiment les faire. » Brad Stevens

« C’est une séquence Marcus Smart. Cela le décrit si bien. Il a raté les lancers et il est le premier gars en défense et il réussit l’interception. Il a fait don de son corps. Il se fichait de se faire mal, il allait retomber avec le ballon. Si quelqu’un doit récupérer ce ballon, il faut miser sur Smart. » Jaylen Brown

C’est lui aussi qui avait dans la dernière minute provoqué un ballon perdu de Dario Saric. Ce dernier a tenté de l’enfoncer au poste mais Smart a parfaitement joué le coup. C’est lui aussi qui a réussi une claquette capitale à 1 minute de la fin pour égaliser.

« Smart c’est un de ces gars où peu importe comment vont les choses, quand vous avez besoin qu’il se passe quelque chose, qu’il faut récupérer un ballon, ou quoi que ce soit, il répond présent. Cette claquette à la fin sur le tir manqué de Tatum était énorme, et il était là dans les grands moments. C’est ce qu’il fait. C’était super à voir. » Al Horford

Via Boston Globe et NBC

Leave a Reply