Le GM des Pacers sur un éventuel retour de Paul George : « Les gros noms on s’en fiche, ce qui nous intéresse c’est l’humilité »

Le GM des Pacers sur un éventuel retour de Paul George : « Les gros noms on s’en fiche, ce qui nous intéresse c’est l’humilité »

Si on nous avait dit l’année dernière qu’Indiana ferait meilleure impression qu’Oklahoma City en playoffs (et ferait même les playoffs tout court) alors que Paul George venait d’être transféré au Thunder… Pourtant, avec un Victor Oladipo devenu All-Star et une équipe au collectif impressionnant, les Pacers ont poussé LeBron James et les Cavs dans leurs retranchements en jouant 7 matchs au 1er tour. Pendant ce temps, OKC a été sorti en 5 matchs par le Jazz.

Paul George free agent à partir du 1er juillet, le GM d’Indiana Kevin Pritchard a pu savourer un peu quand on lui a demandé si son équipe était intéressée par une éventuelle tentative de recrutement de celui qui leur avait clairement fait savoir (et cela avait provoqué son transfert pour ne pas le perdre pour rien) qu’il voulait partir pour Los Angeles l’été dernier.

« D’abord je voudrais savoir s’il nous correspond. On est différents maintenant. L’une des choses qui nous caractérisent, c’est que les gros noms, on s’en fiche, même chose pour les grosses personnalités, les grosses marques. Ce qui nous intéresse c’est l’humilité. Si un joueur correspond à ça, oui nous sommes intéressés. Sinon, non. » Kevin Pritchard

Pour lui, l’impact d’Oladipo était même possiblement plus forte sur l’équipe que celle de George, Pacer pendant 7 ans.

« Je n’imagine pas un autre être humain que Victor capable de changer une organisation, non seulement par son jeu, mais parce qu’il est. » Kevin Pritchard

Cet été, George (21.9 points et 5.7 rebonds de moyenne cette saison) aura le choix d’activer une player option de 20.7 millions de dollars pour 2018-19, signer pour le max (environ 177 millions de dollars) avec le Thunder ou ailleurs (132 millions).

via Sports Illustrated

Leave a Reply