Joel Embiid : « Je vais faire une saison de MVP la saison prochaine »

Joel Embiid : « Je vais faire une saison de MVP la saison prochaine »

La saison des Philadelphie Sixers s’est terminée mercredi sur une défaite face aux Celtics au deuxième tour des playoffs. Les joueurs de Brett Brown sont donc en vacances pour cette année mais un avenir brillant s’ouvre devant eux. Grâce au Process mené par Sam Hinkie, les Sixers se retrouvent avec beaucoup de jeunes joueurs à fort potentiel dans leur effectif. Même la star de l’équipe Joel Embiid a encore une belle marge de progression puisqu’il n’a que 24 ans. Malgré son jeune âge, le Camerounais posait 22,9 points, 11 rebonds et 3,2 passes par match cette saison. Autant dire que l’éventualité de voir Embiid encore plus performant la saison prochaine fait déjà peur à pas mal d’équipe et le pivot à l’air déterminé à tout mettre en œuvre pour devenir le meilleur joueur possible.

« C’est la première année où je vais être en bonne santé durant l’été. Je vais faire une saison de MVP la saison prochaine. Je ne vais pas prendre de repos cet été, le basket me manque déjà mais il faut quand même que je laisse mon corps se reposer un peu. Je jouais alors que ma blessure à l’œil n’était pas complétement guérie, mon épaule me faisait mal, pareil pour mon coude… Il faut que mon corps se repose et que je m’assure que tout va bien avant de m’y remettre. » Joel Embiid.

Embiid a déjà mis le doigt sur ce qu’il devait travailler.

« Me donner ce but fait progresser cette équipe à un autre niveau. Je veux être un leader. Être un candidat au titre de MVP montre que l’on amène cette équipe où elle doit être et je veux être ce type de gars. Ça commence avec mon corps. Je dois être plus rapide que ce que je suis actuellement. Ma condition physique doit être meilleure parce que je sens parfois que je peux être dominant. Il faut pouvoir le montrer dès qu’on est sur le parquet. C’est ce qui permet de passer un palier. J’ai beaucoup de choses à travailler : les moves au post, le dribble, les passes… Mais ça commence avec mon corps. Quand j’ai commencé la saison, je n’avais rien fait de l’été parce que j’étais en rééducation et au début de la saison, je n’étais pas prêt, j’avais besoin de perdre un peu de poids. » Joel Embiid.

Et quand on lui fait remarquer que son coach Brett Brown aimerait le voir prendre plus de trois points, le pivot explique qu’il n’est pas fermé à l’idée de passer quelques jours à bosser sur son tir de loin sans forcément mettre particulièrement l’accent dessus.

« Je n’ai jamais considéré les trois points comme une partie importante de mon jeu. Si je suis ouvert, je vais les prendre. Et je pense que c’est un manque de respect de me laisser ouvert puisque je vais en mettre quelques uns. J’étais un bon shooteur l’année dernière mais ne pas pouvoir bosser dessus pendant l’été a un peu affecté mon shoot. Comme j’ai dit, je vais beaucoup bosser cet été. Je sais ce que je dois corriger et mes entraineurs aussi. Il ne s’agit pas juste de moi, si je passe mon temps dans la peinture, je vais créer un embouteillage. Il faut laisser mes coéquipiers driver et scorer près du panier et donc je dois passer un peu de temps derrière la ligne à trois points, ça aère l’attaque. Je vais être un meilleur shooteur mais le plus important c’est que je devienne un scoreur dominant au poste bas. » Joel Embiid.

Si le pivot veut devenir un des meilleurs joueurs de cette ligue il doit être capable d’enchainer les matchs. Après deux saisons blanches et un exercice rookie largement amputé (seulement 31 matchs joués), Embiid a l’air sur la bonne voie puisqu’il a pu participer à 71 matchs en tout cette saison (63 en saison régulière et 8 en playoffs).

« Au début de l’année, si vous m’aviez dit que je jouerai 71 matchs je vous aurais dit que ça serait compliqué. Mais je l’ai fait et j’en suis heureux. L’année prochaine je vais jouer encore plus de rencontres. » Joel Embiid.

L’objectif ultime du Process lancé par Sam Hinkie en 2013 est bien évidemment de remporter un titre et le groupe des Sixers est pourvu d’assez de talent pour être un candidat très crédible à la victoire finale dans les années à venir. Seulement, les joueurs de la ville de l’Amour Fraternelle vont devoir se mesurer aux Celtics à l’Est pour atteindre leur objectif. Ces derniers ont éliminé avec la manière les coéquipiers de Joel Embiid cette année (4 à 1) alors que leurs deux meilleurs joueurs Kyrie Irving et Gordon Hayward étaient sur la touche.

« Ils vont être meilleurs mais nous allons être meilleurs également. Comme j’ai dit, je veux être meilleur l’année prochaine et être dans les discussions pour le MVP. Ben va être meilleur également et Markelle Fultz sera de retour. Il va être très fort, avoir un été entier pour bosser va lui rendre sa confiance. Et puis il y a aussi Dario Saric. Il était énorme, il avait beaucoup de discussions sur moi et Ben mais je trouve que Dario était au même niveau. Il a été très bon toute la saison et il s’améliorera encore. » Joel Embiid.

Ca promet en tout quelques belles joutes à l’Est ces prochaines années.

Via NBA.com.

Leave a Reply