Pas question de rester sous-payé un an de plus pour le camp Nikola Jokic

Pas question de rester sous-payé un an de plus pour le camp Nikola Jokic

Pas en playoffs cette saison malgré 46 victoires, les Nuggets vont avoir un choix à faire concernant Nikola Jokic (18.5 points à 49.9%, 10.7 rebonds, 6.1 passes et 1.2 interception par match) durant l’offseason à venir : exercer ou décliner leur team option d’1.6 millions de dollars pour 2018-19. Le premier choix (activer l’option) ferait du Serbe de 23 ans un joueur extrêmement sous-payé par rapport au niveau auquel il évolue tout en faisant de lui un free sans restriction à l’issue de la saison 2018-19. Le second choix permettrait aux Nuggets de faire de lui un free agent avec restriction dès cet été et donc de lui proposer une belle augmentation de salaire tout en maîtrisant mieux le futur du joueur. Son agent a déjà choisi son scénario préféré.

« L’agent de Nikola Jokic indique qu’activer la team option et laisser Jokic devenir free agent sans restriction en 2019 serait un scénario défavorable pour les Nuggets. Ce n’est pas un avertissement mais du bon sens. Denver ne laissera pas passer une chance de verrouiller Jokic. » Nick Kosmider (The Athletic)

Bon plan : Jusqu’à 40% de réduction sur les Jordan Retro. C’est ici

Il semble tout à fait logique du côté du joueur (payé 1.4 million de dollars cette saison) qu’on ne veuille pas prendre le moindre risque, mais les deux camps pourraient trouver un compromis (sinon Kenneth Faried, Mason Plumlee, Wilson Chandler, Darrell Arthur ou encore Will Barton pourraient devoir poursuivre leur carrière ailleurs) pour que le contrat ne soit pas tout à fait à hauteur du max (environ 146 millions sur 5 ans ou 109 millions sur 4 ans avec une autre équipe).

Leave a Reply