Boston a exposé le gros point faible des Cavaliers

Boston a exposé le gros point faible des Cavaliers

Le Game 1 entre les Celtics et les Cavaliers n’a pas tenu ses promesses puisque cela a été un cavalier seul des locaux, qui ont pris à la gorge d’entrée les derniers finalistes. Alors que Cleveland menait 7-4, ils ont tout à coup mis un énorme coup d’accélérateur avec un terrible 25-2 qui a fait passer le score à 29-9. Boston a rapidement trouvé la faille dans la défense de Tyronn Lue en les harcelant à l’intérieur pour aller chercher des points faciles sous l’impulsion d’un duo Jaylen Brown – Al Horford intenable, auteur de 24 des 38 points des siens dans les 12 premières minutes. La stratégie de Boston semblait claire, attaquer la raquette.

« Nous voulons toujours avoir des menaces dans la raquette qui mènent à des layups, des lancers, des 3-pts. Quelques fois nous les obtenons, quelques fois non, mais c’est toujours ce que nous aimerions faire, que ce soit sur des drives, sur du jeu au poste, sur des pick & rolls ou en transition. Nous voulons le faire constamment, dans un monde idéal c’est par cela que nous commençons le 26 septembre lors de notre premier rassemblement en disant que nous voulons attaquer la raquette. Donc ça ne change pas vraiment d’un match à l’autre. J’ai trouvé que nos gars avaient joué avec agressivité ce soir. Mais il va falloir encore mieux jouer mardi. » Brad Stevens

Sans protecteur de cercle, avec un Kevin Love dominé physiquement par Al Horford, et des arrières incapables de stopper les drives, les Cavaliers ont explosé défensivement, encaissant 38 points dans le 1er acte et pas moins de 60 points dans la raquette sur le match. On savait avant la série que cela allait être une clé, comme ça avait été le cas face aux Pacers, mais Cleveland n’a eu aucune réponse.

« Nous n’avons pas bien joué. Nous en avons conscience. Nous savons que nous devons être meilleurs. J’ai trouvé qu’en début de rencontre ils nous avaient vraiment attaqués dans la raquette. Prendre 60 points dans la raquette c’est beaucoup trop. Mais ils ont fait un bon match. » Lue

Lue pense que les boulevards laissés par ses arrières sont peut-être la conséquence d’un souci mental causé par les nombreux shoots ratés dans le premier quart et en première mi-temps. Les Cavs ont débuté par un 0/14 derrière l’arc malgré de bonnes positions.

« Je le pense. Je pense que l’on peut attribuer ça au fait de ne pas mettre nos shoots. Nos arrières ont baissé les bras en défense et nous ne pouvons pas faire ça. Mais j’ai trouvé qu’ils avaient fait du bon boulot pour attaquer les mismatchs, pour nous attaquer à l’intérieur. » Lue

Mais pas question de mettre ça sur le compte du manque de rythme après un long repos.

« Non, nous n’avons simplement pas bien joué. Nous avons eu le même repos qu’eux. Ils étaient en manque de rythme aussi. Ils ont joué mieux que nous ce soir et nous en avons conscience. » Lue

Facebook Comments

Leave a Reply