James Harden – Klay Thompson, comme on se retrouve !

James Harden – Klay Thompson, comme on se retrouve !

James Harden et Klay Thompson seront opposés à partir de ce soir en finales de conférence Ouest (Houston vs Golden State), et ce sera loin d’être leur première confrontation. Respectivement arrivés en NBA en 2009 et 2011, ils ont tous les deux fait leurs armes dans des lycées de Los Angeles : Artesia pour le Rocket et Santa Margarita pour le Warrior. Une victoire partout. Avant de se « retrouver » à l’université, du côté d’Arizona State pour Harden et de Washington State pour Thompson. Cette fois, c’est le plus jeune des deux (Harden est né en août 1989, Thompson en février 1990) qui est reparti avec les deux victoires.

« Oui, depuis le lycée. On est du même coin, on jouait l’un contre l’autre. Santa Margarita, je crois qu’ils nous ont battu ma première année avant qu’il soit là. Donc quand il est arrivé, ils ont juste continué à progresser. On grandissait à l’époque, on s’est affrontés du lycée à l’université à aujourd’hui. Je ne sais pas si on peut parler de rivalité. On est simplement deux hommes sortis du même coin qui avons grandi et qui sommes devenus de bons joueurs NBA.» James Harden

Bon plan : Jusqu’à 40% de réduction sur les Jordan Retro. C’est ici

« J’étais à 0-1 contre lui au lycée. On a pris 30 points. Je crois qu’ils ont gagné le titre cette année là. Ils avaient une super équpe avec James et Malik Story. C’était très fun. Ensuite à l’université, j’ai joué contre lui deux fois. Je crois qu’on en a gagné un au buzzer. Et puis en NBA bien sûr en playoffs, en saison, avec Team USA. » Klay Thompson

L’année dernière, Thompson avait d’ailleurs expliqué que c’est en jouant (et en cartonnant) face à Harden en NCAA qu’il avait réellement réalisé qu’il avait ses chances en NBA.

« J’ai réalisé que j’avais mes chances quand j’avais 18 ans et que j’étais freshman à l’université (Washington State). Je me souviens d’un match contre Arizona State. James Harden était annoncé dans le top 5 de la draft et dans ce match je l’avais tué. Donc je me suis dit que si lui était dans le top 5 je pouvais aussi intégrer la NBA un jour » Klay Thompson

via Houston Chronicle

Leave a Reply