Kevin Durant : « Je ne sais pas si on est à notre meilleur niveau »

Kevin Durant : « Je ne sais pas si on est à notre meilleur niveau »

Il y a un mois, les Warriors terminaient leur saison avec 10 défaites sur leurs 17 derniers matchs. Depuis Steve Kerr a comparé l’équipe à celle du titre de 2015. 10 défaites sur les 17 derniers matchs de la saison. Au sein de la franchise, on a même eu peur un instant que l’équipe ne retrouve pas sa gnac à temps.

« Oui. Est-ce que j’étais inquiet ? D’abord j’ai pensé : ‘Oui’. Et puis ensuite je me suis demandé : ‘Est-ce qu’ils nous ont déjà laissé tomber ?’ Avec Steve (Kerr), on s’est dit qu’on devait leur accorder le bénéfice du doute. Ils l’ont mérité. » Bob Myers, GM

Bon plan : Jusqu’à 40% de réduction sur les Jordan Retro. C’est ici

Depuis l’équipe a expédié ses deux adversaires 4-1 au premier et deuxième tour des playoffs. Opposés aux Rockets en finale de conférence, ils ont démarré hier et pour la première fois depuis 2014 une série à l’extérieur, en récupérant d’entrée l’avantage du terrain grâce à une victoire 119-106.

« C’est le meilleur moment de la saison. On essaie de gagner un titre, il n’y a aucune raison de ne pas être concentré. Plus vous avancez, mieux c’est. La saison régulière ? J’ai l’impression que c’était il y a une éternité. Une putain d’éternité. Dans la vie vous avez besoin de différents challenges. C’était assurément un sentiment différent, mais je pense que c’était un bon challenge pour nous. Démarrer à l’extérieur pour nous c’est plutôt cool. Si c’est toujours la même chose encore et encore, vous avez tendance à le prendre pour acquis. En playoffs c’est complètement différent pour nous. » Draymond Green

« Ils ont accepté le challenge et ils ont terriblement bien joué. » Steve Kerr

« Peu importe comment nous jouons, nous pensons toujours avoir une solide chance. On essaie juste de ne pas se concentrer sur le fait de jouer à l’extérieur ou de gagner le premier match de la série. On se concentre juste sur ce qu’on doit faire à chaque possession et on laisse faire le reste. » Kevin Durant

Lundi matin avant le match, les coachs ont laissé les joueurs choisir s’ils voulaient tenir un shootaround d’avant-match ou non. Alors que l’équipe avait déjà eu presque une semaine pour se préparer, ils ont tout de même choisi de s’entraîner.

« Je pense qu’ils sont réellement excités actuellement. Ils ont un grand respect pour Houston. On est à l’extérieur, donc c’est naturel pour eux d’être engagés ainsi. » Bob Myers

« Ça aurait pu être un moment décisif (lorsque Houston a pris 9 points d’avance en début de match, ndlr). Vous pouvez perdre un match en première mi-temps en abandonnant votre game plan simplement parce qu’ils ont rentré des shoots difficiles ou autres. On a calmé le jeu. C’est une question de confiance en qui l’on est en tant qu’équipe. Surtout à l’extérieur comme ça, vous vous reposez là-dessus, pour ne pas se laisser secouer et pour résister aux runs comme on l’a fait ce soir, en étant bien conscient de l’endurance dont il faut faire preuve pour gagner une série comme ça. » Stephen Curry

« On ne poste les trucs où ils disent qu’ils sont meilleurs que nous, et on arrive pas avec l’état d’esprit de se dire ‘on va voler l’avantage du terrain’. Je n’ai pas entendu ça ces 5 ou 6 derniers jours. Tout ce que j’ai entendu c’est ‘on y va et on essaie de gagner’. Évidemment ça veut dire reprendre l’avantage du terrain, mais on ne voit pas ça comme ça. » Draymond Green

En 7 minutes dans le 3ème quart-temps, le fameux « Hamptons 5 » a passé un 22-4 à 9/11 aux tirs aux Rockets (poussé 3 fois à la violation des 24 secondes et 19 fois à moins de 5 secondes) en plus de 6 passes décisives et 1 seul ballon perdu enregistré. Houston (41 points de James Harden) a deux fois plus joué en isolation qu’en saison régulière (45 actions dans le Game 1 – un record sur ces 5 dernières saisons – contre 22 en moyenne en saison, dont 26 pour le seul Harden).

« Je vais lui parler. Il va devoir en mettre 55 la prochaine fois. Il faut que je lui dise ça (rire). » Mike D’Antoni

Et selon son MVP des Finales 2017, Golden State est encore loin d’avoir retrouvé son meilleur niveau…

« Je ne sais pas si on est à notre meilleur niveau. Je pense qu’on pourrait être meilleurs. Il y a beaucoup d’enjeu. On joue les finales de conférence Ouest contre la meilleure équipe de la ligue, le n°1, avec un MVP dans leur équipe. Peu de gens ont cette opportunité, donc on veut en profiter. » Kevin Durant

via ESPN

Facebook Comments

Leave a Reply