Chris Webber : « Draymond Green serait un des meilleurs joueurs de n’importe quelle équipe »

Chris Webber : « Draymond Green serait un des meilleurs joueurs de n’importe quelle équipe »

Il y a trois semaines, Chris Webber avait expliqué que Draymond Green ne serait probablement même pas titulaire dans certaines équipes NBA. La remarque de l’ancien ailier fort des Kings avait suscité pas mal de moqueries et Green avait mis en lumière le fait qu’il avait déjà deux titres, contrairement à Webber qui n’a pas gagné une seule fois le trophée Larry O’Brien lors de sa carrière. C-Webb a tenu à clarifier ses propos.

« J’ai dit que si le rôle de Draymond était seulement de scorer et qu’il ne pouvait faire que ça, il y a des équipes au sein desquelles il ne pourrait pas être titulaire. Ou peut-être qu’il ne serait pas titulaire parce qu’il n’est pas qu’un scoreur. Green est le moteur de la meilleure équipe du moment. Il est le cœur et l’âme de ce groupe, il est le pilier en défense, c’est un autre coach sur le terrain. Il serait un des meilleurs joueurs de n’importe quelle équipe. » Chris Webber.

Le géant en a profité pour faire le point sur une autre de ses déclarations qui avait fait pas mal jaser à l’époque.

« J’ai eu beaucoup de retour quand j’ai dit que Stephen Curry était le MVP de la ligue mais que Draymond Green était le MVP des Warriors. Les gens me demandaient comment c’était possible. Et bien s’il n’y avait pas Draymond, Steph ne serait peut-être pas aussi bien caché en défense. » Chris Webber.

Avant de finir par lancer quelques beaux compliments à Green.

« Draymond est le coeur du jeu de passe de Golden State, il permet à Steph d’être Steph, ou à Klay Thompson d’être Klay Thompson en posant de bons écrans et en poussant la balle en contre-attaque. Son jeu altruiste lui permet toujours d’être le facteur X. Lors du dernier match je ne sais pas combien de points il a marqué mais je peux vous garantir qu’il a terminé avec plus de cinq passes et cinq rebonds et qu’il a eu de l’impact sur le jeu (Green a marqué 5 points, en plus de 9 passes et 9 rebonds ndlr). C’est normal de vouloir jouer avec ce genre de joueurs qui va vous aider à gagner. Aujourd’hui, on met en valeur les gars qui marquent des points sans faire quoique ce soit d’autre pour leur équipe. Draymond n’est pas ce genre de joueur. » Chris Webber.

Green tourne à 12,9 points, 11,3 rebonds et 9 passes décisives par match depuis le début des playoffs.

Via Mercury News.

Facebook Comments

Leave a Reply