Draft Combine : Les Pistons utilisent la réalité virtuelle pour tester les prospects

Draft Combine : Les Pistons utilisent la réalité virtuelle pour tester les prospects

La draft combine c’est l’occasion pour les franchises d’aller à la rencontre des prospects pour s’entretenir avec eux et apprendre à mieux les connaître. On connait les fameuses questions farfelues posées par certaines équipes et cette année les Detroit Pistons ont innové en utilisant la réalité virtuelle. Ainsi les arrières avec qui ils se sont entretenus ont passé un petit test. Ca a été le cas de Devonte Graham (Kansas), Tyus Battle (Syracuse), Rawle Alkins (Arizona), Shake Milton (SMU), Tony Carr (Penn State).

« Ils ne m’ont pas vraiment posé de questions pièges. Ils m’ont fait faire un truc en réalité virtuelle où je faisais des actions, pour voir si je faisais les bonnes lectures de jeu et ce genre de choses. C’était cool. J’ai passé le test, j’ai aimé. Tu appuies sur un bouton et il y a des joueurs qui sortent d’écrans, ou par exemple tu es en défense, et ils te demandent ce que tu ferais dans ces situations. » Graham

« J’ai rencontré Detroit et ils m’ont fait faire un truc très intéressant en réalité virtuelle pour en savoir plus sur la prise de décision et ce genre de choses. C’était vraiment cool. J’ai vu mon frère jouer avec ces lunettes mais je ne les avais jamais utilisées. Vous pouvez voir le terrain mais ce n’est pas la même sensation que lorsque vous êtes sur le terrain, toutefois ça donne une bonne vision. Ils m’ont dit que je m’étais très bien débrouillé. » Carr

Le Pistons sont des adeptes de la réalité virtuelle puisqu’ils l’ont aussi utilisée avec Andre Drummond et ses lancers francs.

Via Pistons.com

Leave a Reply