Le jeu des ajustements

Le jeu des ajustements

Si en saison régulière les équipes n’ont pas vraiment le temps de se préparer longuement pour chaque match et à changer leur stratégie pour s’ajuster à chaque rencontre, en playoffs on sait que les ajustements d’un match à l’autre sont capitaux. C’est un jeu d’échecs, imposer ses ajustements, anticiper ou réagir.

Vous essayez de prendre un coup d’avance. Mais je dirais qu’en règle générale l’équipe qui gagne le match va faire moins d’ajustements que l’équipe qui a perdu lors du dernier. Vous essayez d’anticiper ce que chaque équipe va faire, vous passez en revue les scénarios possibles. Quand vous avez des coaching staffs aussi gros comme c’est le cas des deux équipes, vous vous asseyez autour d’une table, vous décortiquez tout et vous essayez de mettre en place le meilleur plan. » Steve Kerr

Pour Mike D’Antoni, il est impossible d’anticiper les ajustements de l’adversaire et de toute façon, comme il l’avait répété après le Game 1, pas question de faire de grands changements. Les Rockets vont continuer de jouer comme ils l’ont fait toute la saison, persuadés qu’ils peuvent gagner en jouant leur jeu.

« Il n’y a pas moyen d’anticiper. Encore une fois, ils ne vont pas radicalement changer ce qu’ils font. Ils font ce qu’ils ont l’habitude de faire et nous faisons ce que nous avons l’habitude de faire. Ils pourraient faire jouer des joueurs différents, utiliser différents matchups, faire jouer des gars plus longtemps, moins longtemps, peut-être aller chercher plus loin dans la rotation. Vous ne pouvez pas anticiper tout ça. Chaque équipe fait ce genre d’ajustements, mais faire quelque chose de radical maintenant, c’est comme si un avocat vous posait une question à laquelle vous n’avez pas la réponse. Le résultat n’est pas toujours bon. » Mike D’Antoni

Il y a un ajustement qui va peut-être devoir être fait par les deux équipes, c’est le temps de jeu des cadres. En effet désormais les deux équipes auront au maximum un jour de repos et si la série dure cela pourrait jouer un rôle important. Alors, est-ce que certains remplaçants seront plus utilisés ?

« Nous verrons. Nous verrons. C’est important car ensuite nous allons jouer tous les deux jours. Donc il faut avoir conscience de ça, nous devons nous assurer qu’il reste quelque chose dans le réservoir de nos gars à la fin de la série. Nous allons peut-être élargir un peu notre rotation parce qu’il faut regarder l’objectif principal, tout en regardant le présent et le match qui arrive. Ce sera un ajustement à faire. Nous verrons. » D’Antono

Steve Kerr a été forcé par le jeu proposé par les Rockets et le peu d’extérieurs qu’il possède sur son banc, à resserrer sa rotation.

« Je pense qu’une des raisons pour laquelle c’est plus difficile pour moi, c’est la façon dont Houston joue. Ils jouent tellement petit et écartent le jeu. Donc cela rend inutiles plusieurs gars qui joueraient d’ordinaire. Puis avec McCaw qui est out, c’est un extérieur de moins. Chaque série propose des problèmes différents. Mais des joueurs du banc vont avoir une chance d’avoir un impact. Je n’ai aucun souci avec la façon dont nous devons approcher cela avec notre banc. Ca fait partie du jeu » Kerr

A Houston le premier joueur qui pourrait voir son temps de jeu augmenter c’est Luc Mbah a Moute. Cadre de l’équipe, il a connu une blessure à l’épaule dont il n’est pas encore remis. Surtout, il est en grand manque de réussite avec un 1/11 au tir sur la série, en playoffs il est juste à 25% au tir et 15% à 3-pts.

« J’ai regardé beaucoup de facteurs, mais vous savez, nous voyons ce qui se passe à l’entraînement et nous allons trouver des solutions. » D’Antoni

 

Leave a Reply