Boucherie à Oakland, plus grosse victoire de l’histoire de la franchise en playoffs pour les Warriors de Steph Curry et Kevin Durant !

Boucherie à Oakland, plus grosse victoire de l’histoire de la franchise en playoffs pour les Warriors de Steph Curry et Kevin Durant !

Les Warriors ont envoyé un message à ceux qui émettaient des doutes à leur sujet après leur défaite (127-105) du Game 2 à Houston. Pour la première fois de la série sur leur parquet, ils ont littéralement marché sur leurs adversaires avec une victoire 126-85 portée par Stephen Curry (35 points à 13/23 dont 18 points à 7/7 dans le 3ème quart et 26 points à 10/12 en seconde mi-temps, 6 rebonds), Kevin Durant (25 points à 9/19, 6 rebonds, 6 passes) et 4 autres joueurs à au moins 10 points dont Draymond Green (10 points à 3/9, 17 rebonds, 6 passes) et Quinn Cook (11 points à 4/4 en 5 minutes).

Pour la première fois dans ces playoffs, chacun des 5 joueurs du cinq des champions en titre a inscrit au moins 10 points. Golden State (54-43 en 1ère mi-temps puis 72-42 en 2ème) prend donc l’avantage 2-1 dans ces finales de conférence Ouest. James Harden et Chris Paul ont combiné pour un 12/32 aux tirs et respectivement 20 et 13 points. Les deux ont commencé par un 3/14 aux tirs. Paul a manqué ses 6 premiers shoots avant de rentrer son premier panier sur un goaltedning d’Andre Iguodala à 2’39 de la mi-temps. Après une première mi-temps relativement difficile sur le plan de l’adresse (notamment pour Curry, qui a rentré son premier 3-points à 9’02 avant de rater les 5 suivants puis de signer un 4/5 en seconde mi-temps) et plutôt défensive, les Warriors ont réussi à trouver leurs positions préférentielles au retour des vestiaires, avec un 10-0 d’entrée pour se détacher 64-43 (5 points de Curry et Durant).

À noter: Trevor Ariza et Green ont chacun reçu une technique à 6’49 de la fin. Les Rockets ont encaissé 23 points sur contre-attaque pour seulement 10 marqués (10-0 dans le 1er quart). Ils ont aussi été dominés 56-40 aux points inscrits dans la peinture, 8 à 19 aux ballons perdus et 39.5% à 52.2% au niveau de l’adresse générale. L’écart de 41 points est synonyme de plus large victoire de l’histoire pour les Warriors en playoffs (et la plus large défaite de l’histoire des Rockets) !

Game 4 mardi soir toujours à l’Oracle Arena.

  • Game 1 à Houston: Warriors 119, Rockets 106
  • Game 2 à Houston: Rockets 127, Warriors 105
  • Game 3 à Oakland: Warriors 126, Rockets 85

Leave a Reply