Une boulette qui tombe à pic pour des Warriors «chanceux»; Steve Kerr : « Ça ne va pas être facile, on joue une super équipe »

Une boulette qui tombe à pic pour des Warriors «chanceux»; Steve Kerr : « Ça ne va pas être facile, on joue une super équipe »

Les Cavs devant 30-29 au terme du 1er quart-temps puis 51-40 à un peu plus de 5 minutes de la mi-temps, personne n’osait encore imaginer que Golden State n’allait pas réagir avec un 3ème quart rouleau compresseur dont ils ont le secret.

« Dans le Game 1 on prend un peu la température. Vous affrontez un adversaire pour lequel vous vous préparez depuis 2 semaines, et tout d’un coup la série s’arrête et vous devez tout recommencer. C’est comme ça pour les deux équipes. Bien sûr on est relativement familier l’un avec l’autre, mais ils sont un peu différents cette année avec les transferts de mi-saison, ils ont différentes personnalités, différentes armes. Notre défense n’était pas très bonne en première mi-temps. Mais je pense qu’elle va s’améliorer. » Steve Kerr

Et encore moins qu’ils seraient menés 104-102 à 50 secondes de la fin. Sauf que quelques instants plus tard, une faute offensive de Kevin Durant a été changée en faute défensive de LeBron James, et le match est revenu à égalité. James a redonné 2 points d’avance aux siens sur un layup dans la foulée mais Curry lui a répondu avec un double pas main gauche plus la faute pour le +1, 107-106.

James a le match en mains à 23 secondes de la fin et décide d’envoyer une passe à l’intérieur vers George Hill. Ce dernier est victime d’une faute de Klay Thompson à 4 secondes du buzzer. La suite on la connaît : le meneur a mis un lancer sur deux, J.R. Smith a capté le rebond offensif mais persuadé que son équipe menait, il a fait tourner le chrono au lieu de chercher à marquer.

« Parfois vous avez besoin d’un peu de chance. C’est bien d’être chanceux des fois. Donc je prends. Je pense que quand il prend le rebond, il aurait sûrement pu tenter le layup. Mais cela fait partie du jeu, être concentré. Il faut connaître le score. C’est le basket. Tu dois savoir si tu es devant, derrière ou à égalité. Comme je l’ai dit, on prend. Parfois c’est bien d’avoir un peu de chance. » Draymond Green 

« J’ai d’abord été déçu qu’on n’ait pas le rebond et puis ensuite, on a eu de la chance. Il aurait pu prendre un tir, mais il a dribblé. Je suppose qu’il pensait qu’ils étaient devant. Ça m’a rappelé Derek Harper qui avait fait ça avec Dallas il y a des années. Ce genre de choses arrive parfois. C’est juste qu’on a eu de la chance. On a eu de la chance. » Steve Kerr

« C’était un match dingue. Tous les Games 1 sont différents parce qu’il faut s’ajuster à un certain style de jeu et une équipe différente. Ça s’est bousculé sur le dernier lancé raté pour prendre le rebond. J.R. est retourné vers le milieu de terrain, on ne savait pas trop ce qui s’est passait parce qu’on cherchait tous à prendre un gars au cas où ils shootent. Heureusement l’horloge a sonné. Les Finales man, tout peut arriver. Tout ce qui compte c’est la victoire, maintenant on tourne la page vers le Game 2. » Stephen Curry

Revenus à 56 partout au terme d’un 16-5 à la pause (merci le 3-points de Curry du parking), Golden State n’a pas fait de grandes folies dans le 3ème mais a tout de même réussi à limiter James à 2/10 dans la période, pour reprendre les commandes 84-78.

« Je nous ai trouvés plutôt bons. Pas géniaux, pas mauvais. On peut mieux jouer que ça. Mais on a joué dur et on est allé chercher ce match. On a fait un très bon 3ème quart-temps. On va revoir le match et décider ce que nous allons faire par la suite. Mais chaque chose en son temps. On a gagné, on est ravis, on verra ce qui arrive ensuite. » Steve Kerr

Profitant de la boulette de Smith pour aller en prolongation, les Warriors n’ont pas perdu de temps durant ces 5 minutes supplémentaires. Face à des Cavs sonnés, ils ont passé un 17-7 pour prendre leur plus grosse avance du match (+11) et s’imposer 124-114.

« On joue une super équipe. Ce sont les Finales. Ça ne va pas être facile. Contrairement à ce que tout le monde a dit et écrit, ça ne va pas être facile. On joue une super équipe. Comme nous, ils ne sont pas en Finales depuis 4 ans par hasard. Je ne suis pas sûr qu’on ait déjà vu quelqu’un jouer à un tel niveau, quand vous prenez en considération tout ce qu’il fait. Il a un très bon groupe de coéquipiers autour de lui, et ils mettent beaucoup de pression. Ils sont vraiment difficiles à défendre, donc ça va être une série difficile. » Steve Kerr

Leave a Reply