Des muscles et de la confiance en plus, Frank Ntilikina se prépare pour Las Vegas : « Je suis peut-être encore en train de grandir »

Des muscles et de la confiance en plus, Frank Ntilikina se prépare pour Las Vegas : « Je suis peut-être encore en train de grandir »

On l’oublie un peu tant on en demande à de jeunes joueurs rapidement devenus millionnaires d’être immédiatement performants en NBA, mais beaucoup de joueurs arrivent dans la grande ligue sans même avoir fini de grandir. Anthony Davis, Giannis Antetokounmpo, Ben Simmons, les exemples ne manquent pas. Et on pourrait bientôt ajouter Frank Ntilikina à la liste.

Ainsi selon le New York Post, le Français aurait possiblement grandi d’au moins 1 inch, soit 2,54cm, depuis le début de sa saison rookie. Et il se pourrait qu’il soit désormais officiellement listé à 1,98m plutôt qu’à 1,96m.

« Je suis peut-être encore en train de grandir. » Frank Ntilikina

Pensez à installer l’appli Basket Infos sur Android ou iOS

En 5 semaines passées en France, le meneur qui aura 20 ans le 28 juillet a bossé son physique à l’INSEP et les résultats sont là. Rentré le 21 mai à New York, il est à Tarrytown (ville de la salle d’entraînement de l’équipe) tous les matins à 9h pour poursuivre son travail.

« J’ai gagné en muscle et je suis plus lourd. J’ai passé beaucoup de temps à travailler sur mon corps en France. Je progresse et je suis plus à l’aise avec mes skills et mon corps. J’ai eu l’occasion de maximiser mon temps et de travailler sur mon corps, ce que je n’avais pas le temps de faire pendant la saison.

J’ai passé un super moment en France. J’ai beaucoup travaillé sur mon corps et mon jeu. J’ai eu la chance de passer beaucoup de temps où j’ai grandi avec ma famille, dont mon petit neveu qui vient de naître. C’était un honneur d’avoir mon maillot retiré par l’équipe que je regardais étant petit, l’équipe de mon enfance. C’était une super expérience, mais c’est encore mieux d’être de retour à la salle ici. Je suis revenu plus motivé et avec beaucoup d’énergie. » Frank Ntilikina

On peut aussi le trouver au Terminal 23 (Manhattan) avec le préparateur des Knicks Chris Brickley.

« Tout son comportement est différent depuis qu’il est revenu. Il a une confiance qu’il n’avait pas la saison dernière. Je pense que le fait de rentrer chez lui lui a permis de prendre du recul et d’analyser ses faiblesses. » Chris Brickley

Sa relation avec David Fizdale semble elle partie sur de bonnes bases.

« J’ai parlé à Coach (Fizdale) au téléphone quand j’étais en France. Notre première rencontre était super, c’était après un workout à la salle. C’est le genre de gars dont nous avons besoin. Il va nous rendre meilleurs. » Frank Ntilikina

La semaine dernière, Fizdale a emmené Ntilikina, Emmanuel Mudiay et Damyean Dotson à Boston pour le Game des finales de conférence Est entre Cavaliers et Celtics. Là aussi le courant est bien passé.

« C’était super d’aller à Boston parce que c’est là qu’on veut aller (finales de conférence, ndlr). Vous apprenez d’un match comme ça. C’est différent en vrai par rapport à la télé. On a parlé tout le temps pendant le match, quasiment sur chaque action. Coach nous a dit d’apprendre chaque détail. On n’a pas observé que les arrières mais toutes les actions, tous les joueurs, les erreurs. C’était une super expérience. » Frank Ntilikina

Concernant sa position (les Knicks l’ont utilisé en deuxième arrière en seconde partie de saison 2017-18), son discours n’a pas changé : les deux lui vont.

« C’était une année très intéressante. J’ai beaucoup appris et je peux encore apprendre de cette année. Je suis un arrière et je peux jouer sur les deux postes. » Frank Ntilikina

Rendez-vous désormais en Summer League.

via New York Post

Leave a Reply