Steve Kerr : « Ca a été une promenade paisible pour LeBron James »

Steve Kerr : « Ca a été une promenade paisible pour LeBron James »

Quand une équipe affronte les Cleveland Cavaliers, la priorité numéro 1 c’est de contenir au mieux LeBron James, sous peine de se mettre en grande difficulté. Lors du Game 1, si les Warriors s’en sont sortis in-extremis avec un peu de chance selon leurs dires, ils n’ont jamais réussi à ralentir le King, auteur de 51 points à 19/32 et 8 passes décisives.

« Je ne pense pas que nous l’avons fait assez travailler dur. Je trouve que ça a été une promenade paisible pour lui. C’est une chose d’avoir cette philosophe où vous vous dites ‘Hey, nous allons pousser ce gars à nous battre et éteindre tous les autres.’ En général vous pouvez avoir cette philosophie. Beaucoup d’équipes l’ont fait face à des superstars par le passé, que ce soit Kobe ou Michael ou LeBron, ou un autre. Mais ça ne marche que si vous faites en sorte que ce gars use vraiment beaucoup d’énergie. Cela n’est pas nécessairement notre stratégie, et bien sûr nous essayons d’arrêter aussi ses coéquipiers, mais il faut en général les faire travailler plus dur que ça. J’ai trouvé que notre défense était médiocre l’autre soir. Nous avons étudié les systèmes qu’ils aiment mettre en place. Donc suivant le système, vous devez savoir quand lui mettre la pression ou quand reculer. Mais c’est typique dans une série, lors du premier match vous tâter le terrain en quelque sorte et puis vous commencez ensuite à être de plus en plus à l’aise. Mais nous devons lui mettre plus la pression. Nous ne pouvons pas attendre et le laisser nous démolir. » Steve Kerr

Même Draymond Green, défenseur de l’année en titre, n’a pas réussi à le contenir et n’a pas eu son agressivité habituelle.

« La clé c’est de jouer avec force. Dès le début de la rencontre nous n’avons pas vraiment défendu avec force sur lui, et il a pu se mettre dans le rythme. » Green

Lors du Game 1 les Cavaliers ont notamment fait en sorte que LeBron James se retrouve en un-contre-un face à des joueurs plus petits, comme Stephen Curry, ou plus lents, des mismatchs qu’il a parfaitement exploités. Les Warriors ont eu du mal à s’adapter. Ca a été un point sur lequel Steve Kerr a insisté durant la séance vidéo.

« Je pense que c’était le point clé de la séance vidéo sur le Game 1, non seulement il a fait un match incroyable avec 51 points, mais en plus il n’y a pas eu beaucoup de résistance de notre part sur les changements en défense, avec notre aide, nous ne l’avons pas pris avec agressivité et assurance en défense. Nous devons être plus agressifs. Et cela ne veut pas dire changer notre plan de jeu. Cela veut dire faire les choses un peu plus vite, en étant plus physique et essayer de faire en sorte qu’il soit moins à l’aise, tout comme tous ses coéquipiers. Je pense que nous pouvons le faire. » Steve Kerr

Lors des dernières finales c’était souvent Andre Iguodala qui se coltinait le King avec pas mal de réussite et son absence n’est pas négligeable.

Leave a Reply