Frank Ntilikina, meilleur pote de Donovan Mitchell en NBA

Frank Ntilikina, meilleur pote de Donovan Mitchell en NBA

Vous le saviez peut-être pas, mais Frank Ntilikina et Donovan Mitchell sont d’excellents amis.

« Oh c’était incroyable (sur la saison de Mitchell, ndlr). Voir un ami jouer comme ça, porter son équipe, c’était super pour moi et pour tous ses amis. Il me motive à faire de grandes choses. » Frank Ntilikina

Forcément, ça donne envie de faire aussi bien. Et même mieux.

« Oui (s’il s’imagine jouer au niveau de Mitchell cette saison l’année prochaine). Même plus loin. » Frank Ntilikina

Dimanche, le Français, décrit par le rookie du Jazz comme son meilleur ami en NBA, a fait une apparition au camp de basket de Mitchell à Greenwich dans le Connecticut. Un camp organisé dans son ancienne école primaire par sa mère Nicole, institutrice au même endroit. Représentés par la même agence (Creative Artists Agency), les deux joueurs ont fait connaissance lors de la draft.

Pensez à installer l’appli Basket Infos sur Android ou iOS

Ntilikina sélectionné en 8ème position par les Knicks, Mitchell (13ème) a jugé bon de lui donner 2, 3 conseils sur la vie à New York. Car l’arrière du Jazz connaît bien la Grosse Pomme. Il a grandi à quelques kilomètres de la salle d’entraînement des Knicks à Tarrytown (Greenburgh), dans le comté de Westchester. Son père, Donovan Sr., travaille pour les Mets en tant que directeur « player relations ».

« C’était très important pour moi de faire un camp ici à la fin de la saison, ils ont fait tellement pour moi quand j’étais enfant. Ils ont aidé ma mère, ils ont aidé ma sœur (Jordan) quand elle était ici. Je voulais simplement redonner. Redonner aux enfants c’est tout ce que j’aime. » Donovan Mitchell

Dimanche, Ntilikina a indiqué que depuis son retour aux US, il se concentrait principalement sur ses progrès offensifs.

« Des choses qui m’aident à être à l’aise sur le terrain. Défensivement je pense que j’ai fait un excellent boulot l’année dernière et je dois continuer à le faire. Le plus important l’année prochaine ce sera offensivement. » Frank Ntilikina

Leave a Reply