Steph Curry assassine les Cavs dans un dernier quart complètement fou (record NBA à la clé), les Warriors mènent 2-0 !

Steph Curry assassine les Cavs dans un dernier quart complètement fou (record NBA à la clé), les Warriors mènent 2-0 !

Deux mots pour ce Game 2 remporté 122-103 par Golden State : Steph. Curry. Régulièrement devant de 10 pts dans ce match, les Warriors ont pourtant eu du mal à distancer des Cavs accrocheurs. Mais qui n’auront finalement jamais réussi à passer devant. La faute à un énorme coup de chaud de Curry, à 6/18 avant le 4ème (entamé à +10) mais qui a littéralement assassiné ses adversaires en enfilant des 3-pts plus difficiles les uns que les autres dans la période. Le meneur (33 pts dont 16 dans le 4ème, 11/26, 9/17 à 3-pts, 7 rebs, 8 pds) est au passage désormais le détenteur du record du nombre de 3-pts sur un match de Finales NBA avec 9.

Kevin Durant suit avec 26 pts à 10/14, 9 rebs, 7 pds, Klay Thompson 20 pts à 8/13. LeBron James, accompagné par 3 autres joueurs à au moins 10 points, a terminé à 29 pts à 10/20, 9 rebs et 13 pds. Golden State, dedans en défense dès l’entame, a shooté à 57.3%, contre 41.6% en face.

Première mi-temps

Cette fois parfaitement lancés dans le match car appliqués et agressifs en défense, les Warriors ont rentré leurs 7 premiers tirs, dont 5 sur des layups ou des dunks (les deux premiers pour McGee) pour un premier avantage 15-6. Durant s’est ensuite mis en jambe en profitant de mismatchs sur Smith et Hill mais est sorti pour 2 fautes à +7 (27-19) et 3’19 à jouer. Cleveland a profité de la pénalité pour se maintenir à seulement 4 pts (32-28) après 12 minutes avec une marque bien répartie.

Passés à +9 (39-30) sur un 7-2 d’entrée, les Warriors vont redescendre à +4 sur un and one obtenu par un  Love en mode « inside out » mais les paniers de Livingston en sortie de banc font mal aux Cavs et Golden State reprend 11 pts d’avance (47-36) à 6’12 avec un 7-0 en seulement une minute ! Revenu en jeu suite à la 3ème faute de Thompson, McGee enchaîne 2 nouveaux paniers et transforme le 7-0 en 11-2. Cleveland se rapproche à nouveau par Hill et James mais Curry plante deux 3-pts spécial « déprime de l’adversaire » de très loin et à 1’05 de la pause, le score est de 59-44 (+15) en faveur des champions. À la pause, l’écart de 13 pts (59-46) s’explique par le 14-2 des Warriors en transition et leur réussite insolente (59.5% contre 34.8% !).

Seconde mi-temps

Relancés par leur adresse à 3-pts, les visiteurs ont recollé à 72-66 à 6’28 de la fin du 3ème (démarré sur un 18-3 pour CLE), provoquant un temps-mort de Steve Kerr. Puis 76-71 sur un 3-pts de Love à 5’20. Mais pas au même niveau en défense, les Cavs ont directement payé leurs 3 dernières actions non fructueuses dans la dernière minute et l’écart est revenu à 10 pts (90-80) malgré un 34-31 en leur faveur dans la période (bouclée sur un 14-9 par Golden State). Période conclue par une séance de trash talk entre Curry et Kendrick Perkins devant le banc des Cavs.

Le 4ème aurait pu bien commencer pour Cleveland si Curry n’avait pas planté deux 3-pts en l’espace de 32 secondes pour redonner 13 pts d’avance (96-83) aux siens après un tir longue distance de James afin de réduire l’écart à 7 unités. On ne le sait pas encore à ce moment-là, mais ce n’est que le début d’une séquence absolument folle de Curry. Pris dans ses dribbles, par l’horloge et par Love, il a pourtant rentré un 3-pts impossible avant d’en enchaîner un autre dans la foulée et avec la faute à 5’44 pour le +15, 108-93. Un +15 vite transformé en +18 (111-93) sur un caviar à Durant. Le double MVP n’en avait pas terminé puisqu’il a ensuite battu le record du nombre de 3-pts sur un match de Finales NBA avec une 9ème et dernière sanction derrière la ligne, cette fois pour le +21, 114-93, GAME officiellement OVER.

Leave a Reply