Elie Okobo testé par le Jazz : « Je pense être capable de créer même en NBA »

Elie Okobo testé par le Jazz : « Je pense être capable de créer même en NBA »

Déjà présent lors des workouts pré-draft du Jazz l’an dernier, Elie Okobo est de retour dans l’Utah, où il a désormais pris note des conseils donnés en juin dernier.

« Ils me disaient que j’étais un bon joueur mais que je devais bosser sur mon corps, mes qualités athlétiques et ma défense. Depuis, je pense que j’ai progressé énormément grâce aux expériences que j’ai pu vivre cette saison en travaillant dur. Je trouve que je suis un meilleur joueur maintenant. » Elie Okobo

Considéré comme un scoreur, certains scouts lui reprochaient de ne pas avoir suffisamment de talent ou d’expérience pour participer à la création dans le collectif d’une équipe NBA. Le Palois dément.

« Non, je pense être capable de créer même en NBA. J’ai beaucoup bossé sur ce secteur de jeu cette année en jouant meneur et en distribuant pour mes coéquipiers afin de les rendre meilleurs. Je dois encore progresser, c’est certain, mais j’ai fait une bonne partie du chemin cette saison et ça peut me servir en NBA. » Elie Okobo

Le meneur de 20 ans explique ensuite que Thabo Sefolosha a participé au workout, ce qui a facilité l’intégration du Français.

« Il parle Français donc ça facilite les choses. Il m’a parlé de son histoire, de comment il a traversé l’épreuve des work-outs lorsqu’il avait quelque chose comme 17 ans. Il m’a expliqué la façon qu’il a eue de montrer aux équipes ce qu’il pouvait faire. Il m’a donc donné quelques conseils en me disant de faire de mon mieux et de montrer avant tout les choses que je savais bien faire, de montrer aussi de l’énergie en défense, des choses comme ça. C’est une grosse expérience et un super processus que je traverse ce mois-ci et j’en profite à fond ! Nous avons le même agent avec Thabo. Donc je lui ai envoyé un SMS et il est venu. J’apprécie vraiment ça. » Elie Okobo

Et forcément, les journalistes ont évoqué ses relations avec son compatriote Rudy Gobert avec qui il a échangé par SMS, mais qu’il n’a jamais rencontré en vrai. En tout cas, Okobo compte bien s’inspirer du parcours qu’ont connu certains joueurs français évoluant au poste 1 comme Tony Parker ou Rodrigue Beaubois et ce, même si ses modèles favoris ne sont pas des joueurs tricolores.

« J’ai pu demander à Rudy l’an dernier comment c’était à Utah, mais c’est tout. Je ne l’ai jamais rencontré. Tous ces Français qui ont joué en NBA, notamment à mon poste sont d’excellents exemples pour les jeunes en France, dont je fais partie. J’essaie de suivre le même chemin qu’eux et je travaille dur pour y arriver. Ces joueurs ont inspiré tous les basketteurs de France qui veulent accéder à la NBA. Après, j’aime beaucoup de joueurs, comme Damian Lillard, Kyrie Irving ou Russell Westbrook, mais vraiment, j’adore la façon dont James Harden joue. Il évolue au poste 2 lorsqu’il n’a pas la balle, mais devient meneur de jeu quand il a le ballon en prenant les décisions pour lui et ses coéquipiers. J’adore son jeu ! J’apprécie aussi la façon dont Donovan Mitchell a joué cette année. Il a fait une saison incroyable. » Elie Okobo

Walt Perrin, membre du staff du Jazz a en tout cas bien apprécié les progrès effectués par le jeune joueur français qui forcément, a toujours des progrès à faire.

« Il est fluide offensivement, il shoote bien et a une bonne conduite de balle. Difficile par contre de voir sur du 3-contre-3 s’il est un vrai meneur de jeu ou pas. Il a fait un bon workout. Il doit encore travailler sa défense, c’est sûr, mais la plupart des gars qui traversent ce processus des workouts doivent eux aussi, travailler leur défense. »  Walt Perrin

A ce jour, Elie Okobo est annoncé entre la 20e et la 30e place de la draft qui se déroulera le 22 juin prochain. Ainsi, si le Jazz est intéressé, la franchise semble avoir toutes ses chances en détenant le 21e choix. Avec ce workout qui semble-t-il, a été bon, ce voyage outre-atlantique pourrait être de très bon augure pour l’avenir du meneur de jeu tricolore.

Via NBA.com et Deseret News

 

Leave a Reply