Free agency : Les quelques indices lâchés par LeBron James

Free agency : Les quelques indices lâchés par LeBron James

Pendant les semaines qui viennent les spéculations sur l’avenir de LeBron James ne devraient pas cesser un seconde et tout ce qu’il aura pu dire lors de sa dernière conférence de presse après la défaite dans le Game 4, servira sans doute d’indices. Revenu aux Cavaliers en 2014 après son départ en 2010, il a mené son équipe de cœur au titre, mais y sera-t-il encore la saison prochaine ? Quoi qu’il arrive ce second run dans l’Ohio a été un très grand moment avec le titre 2016.

« Au bout du compte je suis revenu parce que j’avais le sentiment que j’avais un travail à terminer. Pouvoir remporter le titre il  a deux ans avec cette équipe et la façon dont nous l’avons fait, c’est quelque chose dont je me souviendrai toujours. Honnêtement, je pense que nous nous souviendrons tous de ça. Cela a mis fin à une disette de plus de 50 ans pour Cleveland, donc je pense que nous nous souviendrons tous de ça dans l’histoire du sport. » LeBron

Et avec un titre est-ce que le travail est terminé ?

« C’est une question piège, et je ne tombe pas dans le panneau. J’ai encore tellement à donner au basket. Comme je l’ai dit, quand vous avez un objectif et que vous arrivez à l’accomplir, en fait moi ça me rend encore plus affamé pour continuer d’essayer de remporter des titres, et je veux encore être en mode titre. Je pense que j’ai montré cette année pourquoi je veux continuer d’être en mode titre. » LeBron

Quant à l’effectif qu’il voudrait avoir autour de lui, deux choses semblent ressortir. Tout d’abord, logiquement il aimerait être entouré de joueurs avec un QI basket élevé

« J’ai pris cette décision en 2010 pour pouvoir jouer avec des joueurs talentueux, intelligents, qui pouvaient voir les choses arriver avant qu’elles arrivent. Quand vous pensez être vraiment bon dans votre métier, je pense que c’est toujours super d’être entouré par d’autres grands esprits, d’autres grands joueurs. Cela n’a pas changé. Lorsque je suis revenu ici en 2014, je voulais être entouré, et entourer la franchise, de grands esprits et de gars qui pensent différemment le jeu et qui ne se contentent pas d’entrer sur le terrain et de jouer. » LeBron

Et sans doute de préférence éviter de reconstruire une équipe en partant de zéro.

« Ce n’est assurément pas la chose la plus aisée de construire une équipe de zéro parce que le plus important c’est la santé car il faut construire une alchimie et une camaraderie tellement vite sur le terrain. Et si vous avez des joueurs blessés, quand vous recommencez à zéro, c’est trop difficile. La différence entre cette saison et ma première année avec Miami, c’est que nous n’avions pas beaucoup de blessés. Nous étions solides au niveau des blessures, les gars n’étaient pas souvent blessés. Ma première année ici lorsque je suis revenu, nous allions dans la direction puis lorsque nous sommes arrivés en playoffs, Kevin s’est blessé à la cheville et Kyrie s’est blessé lors du Game 1 des finals. Donc c’est très important. Vous ne voulez vraiment pas faire partie d’une équipe qui reconstruit tout. Il y a les pour et les contres. » LeBron

Avec tout ça, impossible de conclure sur sa décision et sa future destination, mais on peut faire un constat : à l’heure actuelle l’effectif de Cleveland n’est clairement pas taillé pour aller remporter un titre et semble justement manquer de joueurs avec un QI élevé. Il manque aussi clairement de joueurs capables d’être performants des deux côtés du terrain et d’être réguliers, mais aussi de créateurs. On peut donc penser que pour convaincre LeBron de re-signer, les Cavaliers vont devoir renforcer cet effectif. Koby Altman a du boulot !

1 Comment

  1. Perso je vois pas l'équation en ce sens.
    Pour gagner un titre à part aller aux warriors je vois pas comment il pourrait faire !
    Moi je vois le truc suivant : va y avoir tout un circus autour de sa signature jusqu’à la fin aout puis quand il resignera a Cleveland il passera pour le mec qui a pas abandonné sa ville .

    C'est pas avec embiid ou simmons qu'il battrait golden state, c'est pas avec lonzo ball et ingram qu'il battrait golden state. C'est pas avec une équipe démembrée de houston qu'il pourrait battre golden state.
    La seule équipe ca serait les celtics mais si kyrie s'est barré des cavs c'est pas pour se retrouver avec lebron !

    C'est l'ère des warriors, ca va être l'équipe de la décennie.

Leave a Reply