Tyronn Lue a l’intention de coacher Cleveland la saison prochaine : « J’ai dû me battre pour surmonter ça, c’est ce que les champions font »

Tyronn Lue a l’intention de coacher Cleveland la saison prochaine : « J’ai dû me battre pour surmonter ça, c’est ce que les champions font »

La saison de Tyronn Lue, à l’image de son équipe, n’a pas été simple. Encore une fois énormément critiqué, il a également eu des soucis de santé qui ont dû l’éloigner des terrains durant deux semaines. Après le Game 4 il a évoqué son avenir et il se voit coach des Cavaliers la saison prochaine, lui à qui il reste encore 3 ans de contrat (il avait prolongé pour 5 ans et 35 millions de dollars lors de l’été 2016).

« Oui j’ai l’intention de coacher la saison prochaine. J’ai eu quelques soucis durant la saison, et j’aurais pu laisser l’équipe, mais je n’allais pas le faire. Je savais que même si je ne me sentais pas à 100%, je devais revenir pour les playoffs. C’est mon heure, c’est mon moment. Je ne voulais pas mettre nos coachs dans cette situation. Je ne voulais pas mettre nos joueurs dans cette situation et j’ai dû me battre pour surmonter ça. C’est ce que les champions font. J’ai donné tout ce que j’avais. En mon absence Larry Drew, (Mike) Longabardi, Phil Handy, (James) Posey, D-Jones (Damon Jones), Vitaly (Potapenko), Jim Boylan ont fait un sacré boulot pour tenir jusqu’à ce que je revienne. Quand je suis revenu je n’étais pas vraiment prêt, mais je devais le faire. Je suis comme ça. Je n’abandonne jamais et je n’allais pas abandonner. Je me suis accroché et j’ai pu connaitre une année très spéciale, hormis le fait de perdre en finales. Nous avons fait du bon boulot pour nous accrocher et pour en arriver à ce stade. Je suis content pour les gars. » Lue

A 41 ans Lue est encore un très jeune coach et il a encore beaucoup à apprendre et en est conscient.

« Je peux toujours progresser, mais je sais que je suis un dur à cuire. J’en retire de la fierté. Je suis parfois dur avec moi, mais je dois réaliser que je ne coache que depuis deux ans et demi, et j’ai l’impression que ça fait 10 ou 15 ans. Je peux m’améliorer et je vais m’améliorer. J’ai appris qu’il faut s’accrocher dans cette profession. Tout peut arriver. Nous avons eu beaucoup d’opportunités d’abandonner, de trouver des excuses, mais nous ne l’avons pas fait. Je pense que c’est parti de moi, de LeBron, nous avons dit ‘Pas d’excuses.' » Lue

Leave a Reply