Golden State brille autant sur qu’en dehors du terrain

Golden State brille autant sur qu’en dehors du terrain

En attendant de peut-être apprendre un jour ce qui a cloché dans le groupe cette saison (oui, tout n’était apparemment pas rose), on peut aussi se pencher sur qui a fait que les Warriors ont réussi à rafler leur 3ème titre en 4 ans. Outre leurs 4 All-Stars dont deux anciens MVPs capables de cohabiter sur un même terrain, leurs roles players quasi-parfaits à chaque entrée, leur attaque tout en mouvement et leur défense souvent redoutable, cette réussite est aussi le fruit de nombreux facteurs extérieurs au basket. Le lendemain de leur Game 1 très compliqué et gagné en prolongation face aux Cavs par exemple, ils inauguré une « Learn and Play Zone » par NBA Cares destinée aux enfants à San Leandro, à environ 15 minutes d’Oakland.

Pensez à installer l’appli Basket Infos sur Android ou iOS

Là-bas, ils ont participé à la rénovation de certains espaces, à la création de jardins, de dons d’ordinateurs et ont bien sûr passé du temps dans diverses activités avec les enfants. Steph Curry a par exemple confectionné du « slime » (sorte de pâte à prout), David West a participé à des discussions autour du racisme et des divisions économiques alors que Kevin Durant (finaliste pour le tophée Community Assist Award et qui a déjà donné 13 millions de dollars cette année) à diverses oeuvres) a préparé des goûters pour des jeunes dans le besoin.

En tout cette saison, les Warriors ont organisé ou participé à plus de 320 événements pour aider la communauté de la Bay Area. La Warriors Community Foundation a elle-même fait don d’1.6 million de dollars à 43 organisations travaillant pour l’amélioration de l’accès à l’éducation ou la promotion de l’activité physique dès le plus jeune âge. Les employés du front office ont eux cumulé plus de 3800 heures à s’investir via le Warriors Helping Hands volunteer program.

L’équipe véhicule donc de belles valeursaussi bien sur qu’en dehors du terrain et montre qu’on peut chercher à être le meilleur sans pour autant oublier qu’il n’y a pas que le basket dans la vie et qu’aider son voisin pouvait aussi vous aider vous-mêmes.

via Forbes

Leave a Reply