Nick Nurse : « Je pense qu’avec moi vous allez voir des choses différentes »

Nick Nurse : « Je pense qu’avec moi vous allez voir des choses différentes »

Récemment promu entraîneur des RaptorsNick Nurse connait Masai Ujiri depuis belle lurette. Alors que le second cité était joueur en Angleterre pour le Derby Storm dans les années 90, Nurse était le coach/joueur de l’équipe rivale de Birmingham. Le GM des Raptors parle de cette époque là.

« Je me rappelle que dans l’équipe de Birmingham, il y avait quelque chose de différent du reste de la ligue. Tout le monde parlait d’eux de cette façon. Je ne sais plus trop pourquoi, mais je me rappelle qu’ils étaient déjà différents. » Masai Ujiri

C’est peut-être en pensant à cela, que Ujiri a pris une décision surprenante il y a quelques semaines. Alors que les Raptors avaient terminé la saison régulière avec le meilleur bilan de la conférence Est, ceux-ci échouèrent en se faisant sweeper face aux Cavaliers en demi-finales de conférence. Après sept ans de Dwane Casey au coaching, le GM a décidé de partir dans une nouvelle direction. Beaucoup ont ainsi été surpris de voir Nick Nurse (qui était déjà assistant chargé de la vidéo à Toronto) promu head coach. Effectivement, rares sont ceux qui laisseraient partir un candidat au trophée de Coach of the Year pour le remplacer par son assistant.

Il ne faut pourtant pas croire que Ujiri (qui est l’un des meilleurs dirigeants de la ligue depuis 8 ans), a choisi Nurse sans réfléchir. En effet, ce qui a démarqué l’ancien coach de la ligue anglaise des six autres candidats au poste, est bel et bien de détenir une façon de pensée différente de celle de ses congénères. Réputé comme un coach créatif, il n’a pas peur des challenges et tentera constamment de nouvelles choses, qu’elles réussissent ou non.

« Il a une vision du jeu différente de celle des autres. En NBA beaucoup imitent ceux qui réussissent. On copie tous ce que font les autres. Avec lui, je veux que l’on fasse autrement en explorant de nouveaux chemins. Quels que soient ces chemins, je veux juste qu’ils soient inédits. Parfois on échouera mais on réfléchira alors à quel sera la nouveau chemin à explorer pour réussir. » Masai Ujiri

La vision d’Ujiri est donc intéressante et Nick Nurse confirme qu’il pense être à la hauteur du challenge proposé.

« Le jeu change très vite. Il a énormément changé ces cinq dernières années, mais aussi ces trois dernières années. Sous ma direction et celle des entraîneurs que l’on va embaucher, nous allons pouvoir innover. Nous devons anticiper ce qui va arriver par la suite afin d’avoir toujours une longueur d’avance. Nous voulons être créatifs. Je pense qu’avec moi vous allez voir des choses différentes. Cela provoquera sûrement quelques situations d’inconfort par moments, notamment lorsque nous testerons de nouvelles choses, mais nous devons envisager cette saison comme un processus. » Nick Nurse

Il faut dire qu’après son expérience d’entraîneur-joueur en Angleterre, Nurse a connu pas mal de choses. Par exemple, après avoir gagné un titre en D-League avec le Iowa Energy, il a décidé d’aller coacher les Rio Grande Valley Vipers, équipe affiliée aux Rockets, pour apprendre des mains de Daryl Morey dirigeant connu comme l’un des plus innovants de la ligue, capable de pousser jusqu’à son paroxysme, l’analyse des statistiques avancées.

« Je pense que si on innove on prend des risques. Du coup, quand on a tort, on donne une mauvaise image de nous. Je comprends ça. C’est une chose que j’ai apprise en travaillant à Rio Grande pour les Rockets. Je sais que la D-League, c’est différent, mais là-bas on me poussait à tester de nouvelles choses. L’idée était de faire ci, faire ça, puis de le garder si ça fonctionnait ou de le jeter dans le cas contraire. Les gens m’encourageaient tout le temps à l’idée d’innover. Et là, je sais qu’il y a des idées que j’ai eues et que nous devons essayer. Si ça ne fonctionne pas, j’assumerai ! » Nick Nurse

Le risque est là et la pression est donc grande pour le couple Nick Nurse / Masai Ujiri tant la décision fut surprenant. Mais connaissant le flair du General Manager et au vu de l’effectif talentueux des Raptors, Nick Nurse et ses innovations pourraient en surprendre plus d’un. Rappelez-vous du jour où Pat Riley a promu Erik Spoelstra, alors assistant vidéo, head coach. Beaucoup avaient grincé des dents, mais aujourd’hui le tacticien du Heat a deux bagues aux doigts en tant qu’entraineur en chef.

Via TSN

Leave a Reply