Travis Schlenk : « Nous étions partagés entre Trae Young et Luka Doncic »

Travis Schlenk : « Nous étions partagés entre Trae Young et Luka Doncic »

La draft de cette nuit a vu les Atlanta Hawks prendre Luka Doncic avec le troisième choix avant de l’envoyer à Dallas contre Trae Young (sélectionné avec le cinquième pick) plus le prochain premier tour de draft de Dallas, protégé top 5. Ce move des Hawks peut paraître surprenant puisque Doncic, qui a survolé l’Euroligue et le championnat espagnol cette année, était un prospect plus attendu que Young. Mais l’avis du front office des Hawks était plus nuancé, comme le révèle leur General Manager Travis Schlenk.

[Interview] Elie Okobo : « J’avais dit à mon agent de ne rien me dire »

« Pour nous, ils étaient les deux meilleurs playmakers de la draft. Ils sont capables de rendre les autres meilleurs grâce à leur talent à la passe et sur pick-and-rolls. Ils sont tous les deux extrêmement intrigants. Pour être honnête, notre groupe était vraiment partagé entre les deux. Nous aurions été très heureux avec Luka, nous sommes très heureux avec Trae. » Travis Schlenk.

La perspective d’avoir un autre tour de draft haut placé l’an prochain à sans doute convaincu les membres du front office qui souhaitaient garder Doncic de l’échanger au profit de Young. Le Slovène donne plus d’assurance que l’ancien meneur des Sooners, notamment sur le plan physique. Mais ce dernier a été souvent comparé à Stephen Curry pour sa capacité à dégainer de loin et il est tout à fait capable d’enflammer la salle des Hawks, une des moins remplies de NBA. En plus, la franchise de Georgie souhaite trader son meneur titulaire et franchise player Dennis Schroder. Young aura donc les mains libres pour artiller à tout va comme il a pu le faire en NCAA où il a terminé meilleur marqueur (27,4 points) et meilleur passeur (8,7 assists) la saison l’année passée.

De toutes façons, les Hawks sont lancés dans une reconstruction et ne comptent pas tellement remporter beaucoup de matchs dans les années à venir même si Young espère remettre l’équipe sur les bons rails.

« Ça me rappelle beaucoup mon arrivée à Oklahoma (son équipe universitaire, ndlr), l’équipe cherchait à se reconstruire. Les joueurs étaient talentueux mais il leur manquait une ou deux pièces pour que l’équipe devienne spécial. J’espère être cette pièce pour les Hawks. » Trae Young.

Malheureusement pour lui, on imagine mal les Hawks faire partie ne serait-ce que des qualifiés pour les playoffs la saison prochaine.

Via AJC.

Leave a Reply