Vlade Divac : « C’est une superteam, elle est juste jeune »

Vlade Divac : « C’est une superteam, elle est juste jeune »

Squatter les bas-fonds du classement de la NBA à un avantage, pouvoir drafter avec d’excellents choix, encore faut-il bien les utiliser. Cela n’a pas toujours été le cas ces dernières années du côté de Sacramento, mais Vlade Divac pense qu’il a récupéré récemment de jeunes joueurs qui font des Californiens une équipe avec un gros potentiel…

« Je pense que c’est une superteam, elle est juste jeune. Vous savez, nous nous battons, nous jouons dur, nous jouons un basket fun et rapide. L’an passé nous avons joué quelques superteams et nous les avons battues deux fois (les Warriors). Il faut juste apprendre et progresser chaque jour, chaque année. » Vlade Divac

Avec le second choix Divac a misé sur Marvin Bagley, autour duquel il y a beaucoup d’interrogations sur sa capacité à dominer en NBA, mais pour le Serbe le choix a été facile

« Marvin Bagley peut jouer 3. Il peut jouer 3, 4 et 5. Grâce à son talent unique, il peut jouer sur beaucoup de postes. C’est un meilleur fit pour nous, un meilleur joueur et un très gros talent. C’était un choix facile pour nous. Marvin est très polyvalent, c’est dur de l’ignorer vu son talent. Il peut tirer, il peut prendre des rebonds, jouer au poste bas… Nous sommes vraiment très très excités à propos de ce joueur. Nous sommes très excités par notre pick. Marvin est un des joueurs les plus talentueux de cette draft, un super joueur, quelqu’un qui peut jouer à plusieurs postes. Il a joué pour un des meilleurs coachs de l’histoire de la NCAA et c’est un gars qui va être en double double chaque soir. Il veut s’améliorer, il travaille dur, est facilement coachable et c’est un bon coéquipier. » Vlade Divac.

Il aura la lourde responsabilité avec ses jeunes coéquipiers de mettre fin à l’incroyable disette de la franchise, qui n’a plus connu les playoffs depuis 2006. Mais il ne veut pas brûler les étapes

« Je ne ressens aucune pression. Vous voulez gagner et aller en playoffs, mais j’ai conscience que c’est un long processus. » Marvin Bagley

Et l’intérieur n’a pas perdu de temps puisque vendredi, le lendemain de la draft, il effectuait déjà un workout à Sacramento.

« C’est bon de savoir que je vais faire partie de ça pendant longtemps. Je suis impatient de travailler, d’apprendre autant que possible, et de faire tout ce que je peux pour aider cette équipe à gagner. Je suis excité. » Marvin Bagley

Leave a Reply