Kris Dunn : « Je sais que je travaille dur, je n’ai pas à le prouver à qui que ce soit »

Kris Dunn : « Je sais que je travaille dur, je n’ai pas à le prouver à qui que ce soit »

Un peu avant la draft, des rumeurs sorties par le Chicago Sun-Times indiquaient que le choix d’un meneur par les Bulls à la draft aurait en partie été motivé par le manque de sérieux de Kris Dunn durant l’offseason.

« Il ne faut pas se laisser entraîner là-dedans. Juste continuer à faire ce que vous faites le mieux. Je sais que je travaille dur. Je n’ai pas à le prouver à qui que ce soit. Je dois juste le montrer sur le terrain. Je ne peux pas vous dire pourquoi les rumeurs sont sorties, par qui. Remettre en question mon éthique de travail ? Ce n’est simplement pas valable. Je travaille dur. Quand je ne travaille pas, je suis avec ma famille. Rien n’a changé. » Kris Dunn

Retrouvez toutes les rumeurs sur la free agency ici

Rumeurs rapidement démenties par la direction (John Paxson) mais qui laissent forcément des traces. Car Dunn lui, ne comprend pas pourquoi on a remis son éthique de travail en cause.

Drafté en 5ème position de la draft 2016 par les Wolves, Dunn avait été échangé dans le cadre de l’arrivée de Jimmy Butler dans le Minnesota (Zach LaVine et Lauri Markkanen étaient eux arrivés à Chicago). Il a tourné à 13.4 points et 1.9 interception par match en 2017-19 et a aujourd’hui hâte de jouer avec les nouveaux arrivés Wendell Carter Jr. et Chandler Hutchinson. Chicago pourra difficilement faire pire que la saison passée et son bilan de 27 victoires pour 55 défaites.

« Je suis excité, nous avons de bons joueurs. Ça va nous aider à gagner des matchs et à recréer de l’excitation chez les fans. On n’a pas fait l’année qu’on voulait. Je vais essayer d’être un peu plus mature sur le terrain. Dans la compréhension des situations, en jouant mon jeu et en étant agressif. » Kris Dunn

via Chicago Tribune

Leave a Reply