Brad Wanamaker : « Le basket m’a permis de me tirer de mauvaises situations quand j’étais gamin »

Brad Wanamaker : « Le basket m’a permis de me tirer de mauvaises situations quand j’étais gamin »

Signé il y a quelques jours par les Celtics, Brad Wanamaker est finalement arrivé à Boston hier. Le joueur de 28 ans, non-drafté en 2011, s’est engagé pour un an avec la franchise du Massachussets et il était particulièrement heureux d’avoir enfin sa chance en NBA.

Bon plan : -20% sur les articles déjà en solde chez Nike avec le code 20EXTRA ici

« Au fil des années, on reçoit des appels de beaucoup d’équipes, on fait des workouts privés et elles vous disent : « Donnez nous quelques jours, on va vous envoyer un contrat » ou alors, « Vous êtes sur notre radar ». Cette fois, c’était vrai. Le soir de la draft Austin Ainge (membre du front office des Celtics) m’a appelé et m’a dit : « On a une place pour toi ». C’est un rêve depuis que je suis gosse. C’est finalement arrivé, je suis ici et je dois mériter cette opportunité. J’adore jouer au basket. Ça m’a permis de me sortir de mauvaises situations quand j’étais gamin. C’est mon échappatoire et je m’y tiens. J’ai beaucoup travaillé, j’ai essayé de devenir meilleur chaque année et maintenant je suis ici. » Brad Wanamaker.

Après sa sortie de l’université en 2011, le meneur a passé sept ans à l’étranger. Il a notamment été All-Star et MVP des Finals du championnat cette année. Wanamaker est assez grand pour son poste (1m93) et sa polyvalence, qui lui permettra de s’intégrer dans le système de Brad Stevens, a séduit les Celtics.

« Je suis un joueur all-around, je peux tout faire sur un terrain et je veux juste continuer à progresser sur les petites choses. Les Celtics switchent beaucoup en défense, les arrières doivent défendre sur beaucoup de postes, jouer sur beaucoup de postes et je pense que je sais faire ça. » Brad Wanamaker.

« Il est dur, il peut défendre sur plusieurs postes, il peut tirer, dribbler… On est très heureux de l’avoir dans l’équipe. » Mike Zarren, l’assistant du General Manager Danny Ainge.

Le meneur tournait à 11,3 points, 2,7 rebonds et 3,8 passes décisives avec le Fenerbahçe la saison passée.

Via Chris Fosberg.

7 Comments

  1. "Le soir de la draft Austin Ainge (membre du front office des Celtics)"
    Vous avez embauché un stagiaire qui n'a pas été pris pour la CM de foot ?
    Cette phrase donne l'impression que l'auteur de l'article en connait moins que ses lecteurs…

    Pour le reste, comme visiblement je suis le seul à laisser – de rares – commentaires sur votre site, ne changez rien : surtout en temps de free agency, vous êtes ma première lecture du matin sur votre appli ;-)
    Bravo à vous et merci.

    1. Euh…où est le souci dans cette phrase ?? Si c'est pour Austin, aucune erreur, c'est le fils de Danny Ainge, membre du front office des Celtics… Donc non on n'a pas pris de stagiaire
      Et merci ;)

  2. Ben on est un peu au courant que D. Ainge est LE BIG BOSS du FO de Boston, et pas seulement un membre !

    1. Oui sauf que là il ne s'agit pas de Danny Ainge mais bien d'Austin Ainge

      1. Oups ! My bad…
        Y'a un admin qui peut retirer ma connerie ? Non ? Bon, tant pis, j'assume…
        Avec toutes mes excuses à la rédac' !
        (Pour ma défense, dans la version mail je n'avais qu'une partie de votre réponse)
        Bon, je sais, j'assume quand même #ModeFlagellationOn

        1. Je peux supprimer c'est pas bien grave (mais tu dois pouvoir éditer ;) )

          1. C'était juste pour la forme, pas grave, j'ai pas de street cred à défendre !

Leave a Reply