Victor Oladipo n’a toujours pas digéré le goaltending non sifflé de LeBron James en playoffs

Victor Oladipo n’a toujours pas digéré le goaltending non sifflé de LeBron James en playoffs

Lors des derniers playoffs, les Indiana Pacers, menés par Victor Oladipo, ne sont pas passés loin de sortir les Cavaliers de LeBron James, poussés jusqu’à un match 7 sous haute tension. Le tournant de la série a sûrement eu lieu lors du match 5 qui donna pour les Pacers, un avantage 3-2 face à Cleveland. L’arrière d’Indianapolis a aujourd’hui toujours du mal à se remettre du contre décisif du King qui aurait dû être sifflé goaltending à 5 secondes de la fin. Cela a permis aux Cavs d’avoir la dernière possession du match, conclue par un tir primé de LeBron au buzzer. La NBA a de plus, reconnu son erreur par la suite.

« Non, je ne vais jamais digérer ça parce que s’ils avaient sifflé ce goaltending, qui sait ce qui serait arrivé ? Je pense honnêtement qu’on aurait gagné le match… Mais c’est comme ça. Je ne peux plus rien y faire maintenant. L’année prochaine, dans la même situation, je peux vous dire que je dunkerai ! » Victor Oladipo

S’il veut avoir encore avoir à faire avec LeBron James en playoffs, Oladipo s’il reste à Indiana (ce qui devrait être le cas), devra aller jusqu’en finales NBA, mais pour lui, rien est impossible vu qu’avec le départ du King vers la conférence Ouest, la route vers la finale est grande ouverte !

« Au début quand j’ai appris ça, j’étais un peu énervé. Parce que j’aime jouer contre les meilleurs joueurs du monde. En me confrontant à eux, ça me permet de voir où j’en suis. Mais au final, soyons réalistes, ça ouvre la conférence Est. J’ai envoyé des SMS à mes coéquipiers et c’est ce que je leur ai dit. Tout est ouvert maintenant alors voyons jusqu’où nous pouvons aller. Voyons ce que nous allons faire l’an prochain ! » Victor Oladipo

Victor Oladipo a raison, tout semble possible et si des équipes comme Boston, et à moindre mesure, Philadelphie peuvent être les premiers bénéficiaires du départ de LeBron vers l’Ouest, Indiana peut se positionner en sérieux outsider !

Via USA Today

 

Leave a Reply