Steve Kerr sur l’arrivée de DeMarcus Cousins : « Ce n’est pas comme si on l’avait volé »

Steve Kerr sur l’arrivée de DeMarcus Cousins : « Ce n’est pas comme si on l’avait volé »

Personne n’y aurait cru avant le début de la free agency, mais les Warriors, sacrés champions 3 fois sur ces 4 dernières années, ont encore trouvé le moyen de se renforcer cet été. L’addition est de taille puisque c’est le quadruple All-Star DeMarcus Cousins qui vient s’ajouter à un effectif qui comptait déjà dans ses rangs Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Kevin Durant

« Ce n’est pas comme si on l’avait volé. Tous les autres avaient une chance aussi. Le marché est simplement très mince cette année. DeMarcus est en quelque sorte passé entre les mailles du filet. Je pense qu’il voit ça comme une opportunité de faire quelque chose de différent dans sa carrière et qu’il en est excité. Il veut que sa carrière prenne une autre direction. On peut lui donner cette opportunité et en échange il peut nous donner une meilleure opportunité de gagner. C’est gagnant-gagnant. » Steve Kerr

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe, reléguant même au second plan le départ de LeBron James à Los Angeles. Le pivot de 27 ans qu’on pensait bien parti pour former un duo dominateur avec Anthony Davis à New Orleans s’est engagé pour un tout petit (tout est relatif) salaire (5.3 millions de dollars) afin de jouer le titre et alors qu’il n’avait pas reçu d’offres à l’ouverture du marché le 1er juillet.

« Avec Bob (Myers, GM appelé par Cousins lui-même pour lui faire part de son envie de signer à Golden State, ndlr), on s’est regardés et on a commencé à rigoler. Du genre bon, les gens vont vraiment nous détester maintenant.

Bon Plan : Jusqu’à -50% sur le NBA Store (tee shirts, maillots, shorts…)

C’était un tel coup de chance qu’il soit passé entre les mailles du filet. Ça ne faisait pas partie de nos plans. C’est arrivé comme ça, et quand ça arrive, il faut être prêt à bondir sur l’occasion et c’est ce que Bob a fait. » Steve Kerr via The Athletic

Au poste de commentateur à l’occasion du début de la Summer League de Las Vegas hier, Kerr a expliqué quelle a été sa réaction lorsqu’il a appris que l’équipe pouvait recruter Cousins pour la mid-level exception :

« Avec Bob on s’est juste dit qu’on n’avait pas encore assez de All-Stars (rire). » Steve Kerr

Kerr a aussi fait comprendre qu’il n’avait aucune inquiétude quant au côté caractériel de Cousins.

« Je sais que DeMarcus est un joueur qui a son tempérament, mais Draymond (Green) m’a préparé à ce moment, c’est bon. » Steve Kerr

Leave a Reply