Frank Ntilikina sur son association avec Kevin Knox : « Je nous vois aller très loin »

Frank Ntilikina sur son association avec Kevin Knox : « Je nous vois aller très loin »

Débutée par une victoire de justesse sur les Hawks dans laquelle il avait joué 29 minutes pour 5 points à 2/7, 3 rebonds, 5 passes et 2 interceptions, Frank Ntilikina a appliqué les conseils de son nouveau coach David Fizdale à l’occasion de son 2ème match de Summer League dimanche à Las Vegas.

« J’aime ça, c’est un peu différent. Il m’aide aussi parce que je suis un joueur qui pense beaucoup sur le terrain, qui pense à gérer l’équipe, à donner le ballon aux gars en manquant parfois d’agressivité pour moi-même, alors que ça peut aussi aider à créer des ouvertures pour mes coéquipiers. Donc il m’aide à faire ça et à voir le jeu d’une autre manière, à avoir l’esprit un peu plus libre sur le terrain.

Bon plan : -20% sur les articles déjà en solde chez Nike avec le code 20EXTRA ici

« Cet été j’ai travaillé sur l’attaque en général, les choses qui vont me permettre d’être agressif en match. J’ai montré un peu de choses ce soir mais je dois continuer à travailler, à être plus agressif et plus efficace. » Frank Ntilikina

Le Français qui fêtera ses 20 ans le 28 juillet prochain a terminé à 17 points à 7/14, 1 rebond, 6 passes et 1 interception en 3 minutes de moins.

« J’ai essayé d’être plus agressif que sur le premier match, où je me suis remis dans le rythme. Je voulais être agressif et voir ce qui se passe mais on n’a pas gagné (défaite 90-85 face au Jazz, ndlr) donc on devra revenir plus fort mardi (contre les Lakers, ndlr).

Choisi en 8ème position l’année dernière, il fait désormais équipe avec Kevin Knox, choisi (au grand dam de certains fans) en 9ème position cette année lors de la draft, et qui a déjà bénéficié de quelques superbes passes de la part du Français.

« Notre alchimie est très bonne. Bien sûr ce n’est que le début mais je nous vois aller très loin. C’est un bon joueur et je pense qu’on peut très bien s’entendre sur le terrain. » Frank Ntilikina

Né à Ixelles en Belgique, Ntilikina, qui a déménagé à Strasbourg à l’âge de 3 ans, a été interrogé en fin d’interview sur la très attendue demi-finale de Coupe du monde de football qui opposera la France à la Belgique, mardi soir.

« -Comment la France va-t-elle stopper (Romelu) Lukaku et ses coéquipiers ?

(grand sourire) -Ça va être difficile mais je pense qu’on peut le faire, je pense qu’on peut les stopper. Ça va être un match difficile la Belgique est une bonne équipe… voyons ce qui se passe. »

via MSG Networks

Leave a Reply