Brett Brown : « Je suis formidablement optimiste et confiant sur le fait que Markelle Fultz va faire une super saison »

Brett Brown : « Je suis formidablement optimiste et confiant sur le fait que Markelle Fultz va faire une super saison »

Après une année passée à essayer de retrouver son mojo au shoot, il semblerait que le premier choix de la draft 2017 Markelle Fultz soit sur la bonne voie pour faire un retour tonitruant. C’est en tout cas ce qu’affirment les membres du staff des Sixers. Le coach personnel de Fultz Drew Hanlen, chargé de reconstruire le shoot du jeune prodige, a donné de l’espoir aux fans avec un petit tweet le 8 juillet dernier.

Bon Plan : Jusqu’à -50% sur le NBA Store (tee shirts, maillots, shorts…)

« Les fans des Sixers, soyez excités ! » Drew Hanlen.

Quelques heures plus tard, c’est le coach des Sixers lui-même, Brett Brown, qui faisait des déclarations encourageantes.

« Je suis formidablement optimiste et j’ai une grande confiance sur le fait qu’il va faire une super saison. Je crois complétement ce que je viens de dire et je suis très excité de le voir de retour parmi nous. » Brett Brown.

Contrairement à ce qu’il se passe du côté des Spurs avec Kawhi Leonard, la situation semble claire entre le camp de Fultz et la franchise de la Cité de l’Amour Fraternelle. Du coup, le coach a pu s’entretenir avec son poulain peu après la fin de la saison pour définir la marche à suivre durant l’été.

« Tout le monde a une écurie autour de lui maintenant. Un physiothérapeute, un préparateur physique, un agent, quelqu’un qui organise leur calendrier, un entraineur personnel, un diététicien… Il y a probablement sept ou huit personnes autour de Joel Embiid, de Ben Simmons et de Markelle. Ce n’est pas comme en 2002 (quand il a commencé sa carrière en tant que directeur du développement des joueurs chez les Spurs, ndlr). » Brett Brown.

Au départ, le plan n’était pas d’envoyer Fultz retravailler ses gammes avec Drew Hanlen. Mais une fois que la décision du joueur a été prise, les Sixers se sont adaptés pour que tout se passe pour le mieux. Des membres du staff des Sixers ont notamment été envoyés pour se tenir informer des progrès de la jeune star.

« Il a suivi une routine très rigide lors des cinq dernières semaines. Il travaille beaucoup, c’est la première chose. J’ai le sentiment qu’il se sent bien, qu’il est en confiance. Quand je suis avec lui, il donne cette impression. Ensuite je commence à voir la progression de son tir et quand je l’écoute en parler, ça confirme qu’il se sent bien. Je pense que le chemin qu’il a effectué jusque là est formidable. Les gens qui l’entourent, les coachs qu’on lui a attribués, le fait que je vienne le voir et le fait que Joel soit proche de lui, je pense que c’est fantastique. C’est très productif. Je suis très excité de le voir jouer en NBA et montrer pourquoi il a été numéro 1 de draft. » Brett Brown.

S’il retrouve son shoot, Markelle Fultz pourrait, avec ses 41% à trois points lors de sa saison universitaire, faire passer le spacing des Sixers et du même coup l’équipe dans son ensemble, dans une autre dimension.

Via Sports Illustrated.

Leave a Reply