Julius Erving sur les super teams : « Je trouve ça épouvantable; Il faut des ajustements pour que ça n’arrive plus »

Julius Erving sur les super teams : « Je trouve ça épouvantable; Il faut des ajustements pour que ça n’arrive plus »

La signature de Kevin Durant aux Warriors il y a de ça deux saisons avait déjà horrifié pas mal d’obsevateurs de la NBA. Selon certains d’entre eux et une grosse partie des supporters de différentes équipes, la franchise de Golden State avait maintenant une Super Team totalement imbattable. Le suspense était mort en NBA. La suite leur a plutôt donné raison puisque les joueurs californiens ont remporté les deux titres suivants. Puis, cet été, un autre événement a donné un deuxième coup de poignard aux fans : la signature de DeMarcus Cousins chez ces mêmes Warriors pour 5 petits millions de dollars. Le pivot tournait la saison passé à 25,2 points, 12,9 rebonds et 5,4 passes décisives par match avant de se blesser. Avec cette signature, les Warriors ont poussé le principe de Super Team encore plus loin puisqu’ils pourront aligner un cinq majeur entièrement composé de joueurs sélectionnés pour le dernier All-Star Game. Et c’en est trop pour certains, dont la légende des Sixers Julius Erving qui estime que la NBA doit s’adapter pour que ce genre de situation ne se reproduise pas.

Retrouvez toutes les rumeurs sur la free agency ici

« Je trouve ca épouvantable. Je pense que les équipes de bas de tableau n’ont aucune chance de rejoindre le haut de tableau. Pour moi, la parité est un gage de bonne santé pour la NBA, comme pour toutes les ligues de sports professionnelles. Les Super Teams, c’est comme si les Yankees (l’équipe de baseball de New York qui a remporté sept titres sur 10 possibles dans les années 50, ndlr) étaient revenus dans les années 50 ou 60. Ils avaient Reggie Jackson, Dave Winfield et ils ont gagné un titre. C’était à eux de perdre plutôt qu’aux autres de gagner parce qu’ils étaient la seule Super Team et avaient une dynastie. Maintenant on voit ça au basket. Le fait que Golden State recrute DeMarcus Cousins alors qu’ils ont déjà quatre gars qui sont dans les vingt meilleurs joueurs de la ligue, maintenant cinq dans les vingt meilleurs, les vingt-cinq meilleurs au pire, ça m’horrifie un peu. Je pense qu’il doit y avoir des ajustements pour que ça n’arrive plus. » Julius Erving.

Pour rassurer les détracteurs de Golden State, rappelons juste que la blessure de Cousins, une déchirure du talon d’Achille, est particulièrement grave pour un basketteur et c’est l’incertitude sur sa capacité à revenir au meilleur niveau, mais aussi son intégration dans l’équipe.

Via Sirius XM NBA Radio.

Leave a Reply