Luke Walton conseillé par Kobe Bryant et Erik Spoelstra : « Je me suis dit ‘Merde, on a LeBron James dans notre équipe’ ! »

Luke Walton conseillé par Kobe Bryant et Erik Spoelstra : « Je me suis dit ‘Merde, on a LeBron James dans notre équipe’ ! »

Avant le début de la free agency, Luke Walton avait anticipé une future rencontre avec LeBron James en se préparant à ce qu’il allait bien pouvoir lui dire pour le convaincre de rejoindre ses jeunes Lakers. L’ancien assistant de Steve Kerr aux Warriors avaient même un package de systèmes et de concepts sous la main au cas où. Et puis finalement, comme un peu nerveux avant un ‘first date’, il avait décidé que tout ceci ne serait d’aucune utilité.

« Je me suis dit mais fuck, LeBron James n’a pas envie de s’asseoir et d’écouter nos : ‘Alors voilà ce qu’on peut faire avec toi’ » Luke Walton

Il a donc plutôt opté pour une histoire tout simple.

« J’ai toujours aimé l’atmosphère familiale du sport, du lycée à l’université à Los Angeles en NBA pendant 8 ans. On a gagné des titres ensemble, et ça a été une aventure incroyable qui a modelé mon esprit basket.

Retrouvez toutes les rumeurs sur la free agency ici

Quand j’ai vu les Lakers galérer, même quand je coachais à Golden State, je les voyais perdre, mais je voulais les voir gagner. Donc avoir une opportunité d’aider à les faire revenir au haut niveau, l’équipe qui m’a pratiquement élevé en NBA, je ne pouvais qu’accepter le challenge. » Luke Walton

Sauf que Magic Johnson (président des opérations basket) a été le seul Laker à rencontrer James avant sa décision. Walton a appris le matin du 1er juillet que les deux s’étaient rencontrés durant plusieurs heures la veille et que cela s’était bien passé. Sans poser plus de questions. Depuis, il a échangé par sms avec James, et les deux ont prévu de se rencontrer.

« Je revenais tout juste du bureau, c’était un superbe journée sur Manhattan Beach, on venait de découvrir la piscine et on s’apprêtait à passer un bon dimanche barbecue avec quelques amis. On avait installé un corn hole dans le jardin.

Je crois que j’ai passé les 8 heures et demi suivantes au téléphone. J’ai manqué tout mon dimanche barbecue en famille. Le corn hole. Les enfants étaient déjà endormis quand j’en avais terminé avec les appels. Je me suis assis en regardant les étoiles près de la piscine et je me suis dit : ‘Merde, on a LeBron James dans notre équipe. Le meilleur joueur du monde est un Laker’. » Luke Walton

Kobe Bryant lui a donné quelques conseils, comme être prêt à écouter et à travailler avec lui, mais aussi savoir ce qui est réellement important à ses yeux en tant que coach et s’y tenir, comme Phil Jackson l’avait fait avec lui. Erik Spoelstra lui, lui a dit que James voudrait savoir pourquoi l’équipe fait telle ou telle chose, et que la clé était de toujours laisser la discussion ouverte.

« Il m’a dit premièrement, tu récupères un LeBron différent, quand il est arrivé à Miami, il n’avait pas gagné de titre’. Il m’a dit : ‘Mec, il travaille extrêmement dur, il connaît tellement le jeu. Il faut toujours être honnête et prêt à travailler dur. Tant que tu fais ces choses, votre relation sera bonne. » Luke Walton

Walton pourra aussi puiser dans sa propre expérience. Lors de son année rookie, il a côtoyé la fameuse équipe composée de Karl Malone, Gary Payton, Shaquille O’Neal et Kobe Bryant.

« Ça va être complètement dingue, mais ça va aussi être génial. Toute la ville sera derrière nous. On sera sur SportsCenter tous les soirs. Si on perd, ce sera la fin du monde. Si on gagne, ça va être fou. Mais quoi qu’il arrive, ce sera fun.

via ESPN

Leave a Reply