Marco Belinelli, une petite étincelle pour les Spurs ? « Manu Ginobili m’a dit qu’il était très content que je sois de retour »

Marco Belinelli, une petite étincelle pour les Spurs ? « Manu Ginobili m’a dit qu’il était très content que je sois de retour »

De bien sombres nuages survolent le ciel de San Antonio depuis quelques semaines. Après une saison où les playoffs ont été terriblement difficiles à accrocher pour la première fois depuis bien longtemps, deux tremblements de terre ont suivi. Kawhi Leonard a demandé son transfert mais les Spurs, qui ont entamé quelques discussions, semblent toujours croire qu’une réconciliation est possible. Puis Tony Parker est parti à Charlotte. On en est à se demander si Gregg Popovich, qui vient tout juste de perdre sa femme et qui avait été clairement marqué par le départ en retraite de Tim Duncan mais qui avait promis à LaMarcus Aldridge de rester toute la durée de son contrat lors de sa signature en 2015, sera encore là à l’issue de la saison prochaine.

Bon Plan : Jusqu’à -50% sur le NBA Store (tee shirts, maillots, shorts…)

Marco Belinelli, qui vient de re-signer pour 2 ans et 12 millions de dollars, espère ramener une petite étincelle dans ce Texas assombri, lui qui avait été de la partie lors du titre de 2014 face au Miami Heat de LeBron James & Co.

« Quand j’ai entendu parler de cette opportunité, je n’ai pas eu à y réfléchir à deux fois. J’ai toujours une excellente relation avec Pop, Ettore (Messina). Ça va très bien coller, c’est une super situation. Je suis très excité, j’ai hâte de jouer avec LaMarcus.

J’ai parlé avec R.C. (Buford, GM) puis Pop, ensuite mon agent m’a réveillé à 5 heures du matin (il est actuellement chez lui à Bologne, ndlr) pour me dire qu’on avait un accord. » Marco Belinelli

Surtout qu’il a regoûté à la victoire avec Philadelphie cette saison après avoir quitté les Hawks.

Et que les Spurs ont désespérément besoin d’adresse extérieure, eux qui ont terminé 26èmes en NBA au nombre de tentatives à 3-points cette saison, pour un petit 35.2% de réussite. Avec les Sixers, Belinelli a tourné à 13.6 points et 38.5% de loin.

« Je vais essayer d’avoir un bon rôle, de sortir du banc, de rentrer des gros shoots, aider à en créer pour les autres, bouger sans le ballon. » Marco Belinelli

Entre 2013 et 2015, l’Italien de 32 ans avait tourné à 10.4 points à 40.5% longue distance. Il avait aussi rentré un mémorable 3-points clutch dans le 3ème quart-temps du Game 3 des Finales il y a 4 ans. Miami était revenu à 7 points après avoir compté jusqu’à 21 points  de retard et après ce tir, n’était jamais revenu à moins de 9 unités, avant une victoire des Spurs 111-92 pour le 2-1 dans la série. Son retour est aussi un argument pour Manu Ginobili, qui n’a pas encore annoncé s’il prenait sa retraite ou non.

« Il m’a envoyé un message en me disant qu’il était content. On n’a pas parlé de son choix, mais je peux dire qu’il était très content que je sois de retour.

Retrouvez toutes les rumeurs sur la free agency ici

Je n’ai plus 20 ans, donc je dois me tenir prêt. J’essaie de suivre l’exemple de Manu. Il prend exceptionnellement bien soin de son corps. » Marco Belinelli

Quant à Kawhi Leonard, comme pour tout le monde, c’est « wait and see ».

« J’adorerais jouer avec Kawhi, un super gars, un All-Star. Mais je ne sais pas ce qui va se passer. » Marco Belinelli

via Express News

1 Comment

  1. Moi aussi je suis heureux de son retour :)

Leave a Reply