Tyronn Lue comme Dwyane Wade dans son approche de la free agency de LeBron James

Tyronn Lue comme Dwyane Wade dans son approche de la free agency de LeBron James

C’est assis dans le « High Limit Lounge » de l’hôte Aria de Las Vegas le matin du 1er juillet que Tyronn Lue a appris la signature pour 4 ans et 153.3 millions de dollars de LeBron James aux Lakers. Et son départ des Cavaliers. Loin du tumulte de L.A., il a quand même été un peu secoué.

« C’est difficile parce qu’il représentait tellement pour moi en tant que coach, pour nos joueurs et pour la ville de Cleveland. Mais c’est le gars qui tout au long de sa carrière a été le plus scruté et a subi le plus de pression. Personne d’autre n’a fait ça. Et dès le premier jour, il n’a jamais craqué. Il a continué à progresser, progresser et à faire tellement pour la ville de Cleveland et la ligue. Donc je suis simplement heureux qu’il ait eu l’opportunité de faire ce qu’il veut, d’apprécier ça, sa famille et le reste de sa carrière. » LeBron James

Retrouvez toutes les rumeurs sur la free agency ici

Souvent présenté comme le « vrai » coach des Cavs devant Lue, James est resté en contact avec lui après les Finales. Rien d’inhabituel puisque durant la saison, les deux hommes avaient l’habitude d’échanger très régulièrement par sms.

« Parfois c’était 5 à 6 fois par semaine, parfois 5 à 6 fois par jour. » Tyronn Lue

Mais il a bien pris le soin de ne pas essayer de l’influencer dans ces conversations.

« Non, je ne faisais pas de recrutement. Rich (Paul, agent de James) a très clairement fait comprendre qu’à Cleveland, nous n’avions pas besoin de le faire, qu’il savait exactement ce qu’on faisait ici et ce qu’on propose. Donc il nous a dit de simplement le laisser prendre sa décision par rapport à ce qui le rendrait heureux à ce stade de sa carrière. Je voulais être sûr de respecter ça. » Tyronn Lue

Bon Plan : Jusqu’à -50% sur le NBA Store (tee shirts, maillots, shorts…)

Dwyane Wade s’était trouvé dans une situation similaire en 2014, lorsque James se décidait entre rempiler à Miami ou rentrer à Cleveland.

«  Je ne lui ai jamais demandé de revenir. Pas une seule fois. Une fois que je savais qu’il avait pris sa décision j’ai dit : ‘C’était fun non ?’. Maintenant va faire ce que LeBron a envie de faire. Je te soutiendrai de toute façon.

Peu de gens auraient pu faire ça. Mais ma vie n’était pas décidée par rapport à ce que LeBron pouvait faire pour moi. J’ai apprécié notre amitié, tout le reste c’était du bonus. » Dwyane Wade

via ESPN

Leave a Reply