Les Knicks réagissent aux déclarations de Kyle O’Quinn, sans vraiment le contredire

Les Knicks réagissent aux déclarations de Kyle O’Quinn, sans vraiment le contredire

Signé par les Pacers Kyle O’Quinn n’a pas manqué de tacler les Knicks en expliquant les raisons de son départ de Big Apple et de son arrivée à Indianapolis.

« Je me suis juste dit que je me devais de faire partie de quelque chose de plus important que la draft de l’année prochaine. Je me dois de faire partie d’une culture, de quelque chose qui a été construit. » Kyle O’Quinn

Steve Mills, le président des Knicks, et Scott Perry le GM ont réagi.

« Kyle c’est Kyle. Evidemment il a le sentiment que cela ne s’est pas passé comme il aurait voulu le connaissant. Kyle parle, mais je l’aime quand même et j’ai beaucoup de respect pour lui. » Mills

« Je l’ai drafté à Orlando, je ne lui souhaite que le meilleur. J’espère que cela fonctionnera pour lui. » Perry

Mais l’intérieur n’a sans doute pas tort, les Knicks en tout cas se refusent d’utiliser le mot playoffs.

« Nous devons faire le training camp, voir comment la mayonnaise prend dans l’équipe avant d’avoir une idée de ce que peut faire cette équipe en termes de victoires et de défaites. Nous voulons que les joueurs et le staff aient à chaque match l’envie de gagner. On verra comment cela se goupille. C’est facile pour les gens d’écrire des choses, mais nous devons quand même aller sur le terrain et jouer les matchs. Voyons voir à quelle vitesse la mayonnaise prend. Si nous nous battons, nous serons en position de remporter des matchs. » Perry

« Nos objectifs restent les mêmes. Nous voulons voir nos gars s’améliorer, nous voulons que les fans aient une équipe dont les joueurs vont se battre et essayer de gagner chaque soir. Nous allons défendre. Avec David Fizdale aux commandes, notre équipe jouera vite. Nous allons ajouter des qualités athlétiques à ce groupe et continuer avec nos jeunes joueurs. Ce sont les objectifs. C’est sur ça que nous allons juger ce que nous faisons, comment David et nos joueurs se débrouillent. » Mills

Sans Kristaps Porzingis, forcément difficile d’avoir de grandes ambitions.

Via NY Post

Leave a Reply