Danny Green : « Les fans sont peut-être en colère contre Kawhi Leonard, c’est leur choix, mais ils ignorent beaucoup de détails »

Danny Green : « Les fans sont peut-être en colère contre Kawhi Leonard, c’est leur choix, mais ils ignorent beaucoup de détails »

La belle histoire de Kawhi Leonard à San Antonio s’est achevée assez brutalement. Après avoir passé sept ans dans le Texas, participé à deux Finals et remporté un titre, on pouvait s’attendre à un happy ending. Et pourtant, la dernière saison de Leonard aux Spurs laissera longtemps un goût amer aux fans de la franchise, entre embrouilles avec les Spurs, mutisme très étonnant de la part du joueur et demande de transfert. Mais malgré toutes ces histoires, Danny Green, envoyé au Canada en même temps que The Claw, ne veut pas que les supporters des Spurs en veuillent à Leonard.

Bon plan NBA Store : des maillots à partir de 49€

« Bien sûr, les fans ne sont pas heureux, mais nous n’avons rien entendu venant de Kawhi. Beaucoup de ces histoires sont justes apparues dans les médias et ces derniers pensent qu’il a été une distraction pour l’équipe, qu’il a cassé le groupe, et ce n’est pas vrai. Rien ne dure pour toujours, ce genre de séparation peut arriver, maintenant ou plus tard, mais l’équipe allait éventuellement finir par se séparer. Il allait aller où il le voulait, et je ne pense pas que c’était à cause de mauvaises relations ou autre. Les fans sont peut-être en colère contre Kawhi, c’est leur choix. Mais ils ignorent beaucoup de détails, beaucoup de choses qui se passent en coulisses avec les joueurs. Moi-même je ne sais pas tout. Je pense qu’il faut un peu calmer le jeu. Je dois lui parler, je dois savoir ce qu’il se passait maintenant vu que je suis encore avec lui. Qu’est-ce qu’il se passe dans sa tête ? Nous sommes encore ensemble, mais au Canada cette fois. Au final, peu importe ce qu’il s’est passé. Il a permis aux Spurs de remporter un titre. Il a joué à un super niveau pendant des années, a remporté beaucoup de matchs. Je ne vois pas comment les fans peuvent le haïr. Evidemment, ils sont déçus qu’il veuille changer d’air. Mais il faut continuer à l’aimer pour ce qu’il a apporté à la ville. » Danny Green.

Parmi les histoires rapportées dans les médias dont parle Danny Green, une a fait beaucoup de bruit : Kawhi aurait été questionné lors d’une réunion d’équipe par des joueurs des Spurs qui souhaitaient comprendre ce qu’il se passait. Green était déjà à l’époque monté au créneau pour défendre son coéquipier, il a remis le couvert hier.

« C’était vers la fin de la saison, il restait une dizaine de matchs à jouer et on voulait juste savoir comment il allait, s’il était en bonne santé. On lui a dit que nous allions faire un run pour nous qualifier en playoffs et on lui a demandé comment il se sentait, s’il était à 100%, 80% ou même 50%, s’il pensait pouvoir revenir, jouer en playoffs. On lui a dit que s’il ne pensait pas être prêt pour les playoffs, on allait y aller sans lui, mais on voulait être sûr. Si on savait qu’il ne revenait pas, on aurait pu aller de l’avant. Il a dit qu’il allait mieux, qu’il n’avait pas de réponse absolue à nous donner mais qu’il se sentait mieux. Ce n’était pas une engueulade, on voulait juste savoir où il en était. Donc Tony Parker et Manu Ginobili ont demandé ce qu’il s’était passé, Leonard ne voulait pas parler du passé mais, de toutes façons, on s’inquiétait surtout du présent, quand est-ce qu’il se voyait revenir. Il ne pouvait pas nous donner de date. Il a juste dit qu’il avait des bons jours et des mauvais jours. Que des fois il était à 100% mais le jour d’après il pouvait être à seulement 50%. Il a dit qu’il devait trouver un moyen de retrouver de la force pour une longue période afin de rester à 90% par exemple, qu’une fois que ce serait fait, il serait capable de jouer. Voilà tout ce qu’il s’est passé durant la réunion, on essayait juste d’avoir des réponses. Maintenant, on ne sait pas vraiment comment il a pris cet événement. Peut-être que dans sa tête c’était différent, mais de mon point de vue il n’y a pas eu de dispute ni d’insultes. C’était une conversation entre adultes. » Danny Green.

Peut-être que dans les semaines et mois à venir, les langues des différents partis vont se délier et qu’on en saura un peu plus sur cette étrange affaire…

Via Sportsnet.

Leave a Reply