Donovan Mitchell découvre les offseasons des superstars

Donovan Mitchell découvre les offseasons des superstars

L’été de Donovan Mitchell n’a pas été de tout repos. Immédiatement après la saison, il est parti à New York, puis en Grèce, puis en Chine, puis aux Philippines (où il fut étonné d’être tant reconnu), mais aussi en Serbie pour aller voir le Final Four d’Euroligue en compagnie de son coéquipier Ekpe Udoh.

« J’ai retenu les tambours, les cris, la sécurité prête à intervenir si quelque chose devait arriver… Aucun alcool n’était vendu parce que certains supporters buvaient depuis trois jours consécutifs. C’est un environnement dans lequel il faut aller pour pouvoir se rendre compte. Ce qui est intéressant c’est que beaucoup de systèmes similaires aux nôtres étaient joué. J’ai envoyé un SMS à Quin Snyder pour lui dire que j’avais compris de quoi il s’était inspiré pour créer ses systèmes. » Donovan Mitchell

En plus de faire la tournée des sponsors, le futur sophomore a essayé de voir au maximum ses coéquipiers. Voilà pourquoi il est ensuite parti à Las Vegas pour accompagner le roster de Summer League en compagnie de joueur comme Rudy GobertDante ExumJae CrowderRaul Neto ou Trey Burke. Mais il est aussi passé par Barcelone voir Ricky Rubio, dont il a beaucoup apprécié la maison.

Un vrai été de star demandée de partout pour le jeune joueur qui, pour la première fois de sa vie, a passé son temps à être sollicité à tous les coins de la planète. A son retour à Salt Lake City, dimanche dernier à minuit, il se levait déjà à 6h du matin le lundi pour organiser son camp basket supposé accueillir 300 jeunes du coin. Il n’a pas pris le temps de souffler une seule seconde, et pourtant, il est conscient que cela pourrait devenir encore plus important dans les années à venir lui qui, sponsorisé par Adidas a également passé pas mal de temps à fréquenter James Harden et Damian Lillard.

« Pour moi, expérimenter toutes ces choses a été très cool, c’est vraiment spécial. Mais je suis conscient de tout le boulot que j’ai encore à fournir pour arriver au niveau de gars comme James Harden ou Damian Lillard. » Donovan Mitchell

Espérons que malgré tous ces évènement, l’arrière du Jazz ait quand même pu prendre le temps de bosser un peu son jeu, car même s’il sort d’une excellente saison, tout le monde s’attend à ce qu’il confirme son statut de futur All-Star au coup d’envoi de la saison 2018-19. Mais le jeune joueur de 21 ans semble avoir un tempérament sérieux et motivé. A lui maintenant de profiter positivement de la naissance de la vague de superstar sur laquelle il s’apprête peu à peu à surfer !

Via Salt Lake Tribune

Leave a Reply