Tony Parker est allé lui-même voir Gregg Popovich pour qu’il donne les rênes à Dejounte Murray

Tony Parker est allé lui-même voir Gregg Popovich pour qu’il donne les rênes à Dejounte Murray

Dans sa lettre aux Spurs, Tony Parker revient sur sa relégation sur le banc durant la saison et on y apprend que c’était son idée.

« Un jour je suis allé voir Pop et je lui ai dit ce que je pensais : Il était l’heure pour Dejounte de prendre à plein temps le poste de meneur titulaire. Je ne voulais pas en faire tout une histoire, un truc dramatique, une question d’ego, un de ces trucs dont raffolent les médias, je voulais juste en parler avant, pour le bien du développement de Dejounte, et pour le bien de l’équipe. Pop était d’accord et il m’a remercié. Puis ensuite je suis allé voir Dejounte et j’ai eu la même conversation avec lui. Il était reconnaissant. » TP

Voilà qui en dit long sur Tony Parker, qui rappelons-le, revenait de blessure cette saison. Il avait passé jusque là la quasi-intégralité de sa carrière en tant que titulaire des Spurs puisque Gregg Popovich l’avait propulsé dans le 5 majeur à la place d’Antonio Daniels dès son 5ème match en NBA. La fin d’une ère pour lui et les Spurs

« Est-ce que c’était doux-amer ? Vous savez quoi, je n’essaye pas de passer pour un robot ou je ne sais quoi, mais vraiment ça ne l’a pas été. C’est une question de discipline je pense. C’est comme ça que j’ai été élevé et que j’ai grandi en tant que joueur, il faut toujours aller de l’avant. Ne vous méprenez pas : De temps en temps Manu, Timmy et moi nous nous verrons autour d’un dîner… Et quand ça arrivera il y aura bien sûr une place pour un peu de nostalgie. Vous ne pouvez pas faire autrement. Nous avons ces super moments, où nous nous rappelons tous ces merveilleux souvenirs. Mais quand c’est la saison, et que vous êtes en mode travail dans cette ligue, il faut être très discipliné : Il faut rester dans le présent et laisser le passé dans le passé. C’est comme ça que j’ai essayé de rester dans le moment. Je voulais que Dejounte sache qu’il l’avait mérité, mais qu’au final cette décision a toujours été été la même durant ma période à San Antonio : c’était pour le bien des Spurs. » TP

Leave a Reply