Grizzlies 2018-19, un roster sous-estimé synonyme du retour du poil à gratter ?

Grizzlies 2018-19, un roster sous-estimé synonyme du retour du poil à gratter ?

On parle rarement d’eux quand on évoque les équipes dont il se faudra se méfier mais avant leur saison 2017-18 très compliquée marquée par l’absence de Mike Conleyun changement de coach et une absence des playoffs pour la première fois en 8 saisons, mais les Grizzlies auront à cœur de prouver qu’ils n’ont rien perdu de leur esprit « Grit and Grind » cette saison.

Jusqu’à 40% de réduction sur les Jordan Retro ici

Le souci et il est de taille, c’est qu’à l’Ouest, il s’annonce encore très difficile d’être compétitif parmi les grosses écuries. Les Warriors ont signé DeMarcus Cousins, OKC a re-signé Paul George, Houston Chris PaulLeBron James a débarqué à L.A….

« C’est différent pour moi parce que ces 8 dernières années, j’ai abordé chaque saison en me disant qu’on avait une chance de gagner au haut niveau. Cette saison, l’objectif est toujours d’être une équipe de playoffs, une équipe qui sera difficile à jouer pour tout le monde. Mais c’est une année délicate avec toutes ces équipes qui se sont tellement améliorées avec différentes acquisitions faites durant l’offseason. » Mike Conley

Ce même si le recrutement estival de Memphis a été intéressant (Jaren Jackson Jr., Kyle Anderson, Garrett Temple) bien que bien moins flashy que les franchises citées plus haut.

« C’est une des meilleures offseasons qu’on ait faites je pense, surtout avec nos choix de draft et les signatures qu’on a fait. Elles sont peut-être considérés comme des petites signatures sur le plan global et par rapport à ce qui s’est passé dans la ligue mais pour nous, elles sont très importantes et j’ai hâte de démarrer la saison. Il y aura beaucoup de nouveaux visages, on est excités à l’idée de recommencer depuis le début et de réparer nos erreurs de la saison dernière. » Mike Conley

via Commercial Appeal

Leave a Reply