Patty Mills : « On a dû surmonter beaucoup de choses étranges et différentes cette année »

Patty Mills : « On a dû surmonter beaucoup de choses étranges et différentes cette année »

Pour la première fois de sa carrière en 2017-18, Patty Mills a disputé les 82 matchs de la saison régulière, avec un record de minutes en carrière passées sur le parquet en moyenne (25.7). Pourtant, l’Australien a été forcé à sortir de sa zone de confort afin d’aider une équipe qui entamait indirectement sa mutation, entre les blessures de Kawhi Leonard et Tony Parker.

« On a dû surmonter beaucoup de choses étranges et différentes cette année. C’était différent pour moi. Ce n’est pas facile du tout, il faut vraiment faire ce qu’il y a de mieux pour l’équipe.

La mène a été confiée à Dejounte Murray, et c’est sans le ballon que le natif de Canberra passé par Portland en début de carrière a dû trouver des moyens de rester efficace.

« En tant que meneur, j’aime être un général sur le terrain, diriger l’équipe, mais l’équipe était meilleure si je me décalais. Je l’ai compris, je l’ai accepté, et j’ai essayé d’être aussi efficace que possible des deux côtés du terrain Ce qui n’a pas changé au travers de tous ces ajustements, c’est mon leadership. » Patty Mills

Dans un mois, les Spurs pourraient se retrouver avec pour seul et unique survivant des années de gloire, Manu Ginobili. Mais l’Argentin n’a pas encore confirmé qu’il allait rempiler pour un an.

« Il y a une tendance sur laquelle il faut continuer, et évidemment ça commence avec Pop, Tim Duncan et David Robinson. » Patty Mills

via Fox Sports

Leave a Reply