Objectif Finales NBA pour Danny Green avec les Raptors; Steve Nash conseiller spécial

Objectif Finales NBA pour Danny Green avec les Raptors; Steve Nash conseiller spécial

Si Kawhi Leonard s’est enfin exprimé à propos de son transfert à Toronto, ce fut comme à son habitude, assez bref. Danny Green depuis son arrivée dans le Canada est lui, beaucoup plus loquace. C’est ainsi, assez logiquement, qu’il évoque les objectifs des Raptors pour la saison à venir.

« On sait que les Warriors sont champions et qu’ils sont l’équipe à battre. Ils sont la meilleure équipe du monde. Nous, nous voulons être au moins aussi bons que l’an dernier, même si je n’étais pas là. On veut au moins remporter 55 ou 60 matchs et aller en finales de conférence. Nous voulons accomplir d’abord les mêmes choses que l’an dernier pour pouvoir ensuite aller plus loin, accéder aux finales et voir ce qui pourrait se passer ensuite. Vous ne savez pas comment va se passer la saison : qui va jouer, qui est en forme, qui ne l’est pas ?  C’est un facteur important quand les playoffs arrivent. Il faut être l’équipe qui joue le mieux mais aussi celle qui est en meilleure santé. Il n’y a aucune garantie qui dit que Golden State sera l’équipe avec la meilleure santé en playoffs. Ou encore que c’est l’équipe qui jouera le mieux. Si on peut aller jusqu’en finales nous aurons une bonne opportunité de faire quelque chose de grand si on est en bonne santé. » Danny Green

Partez à New York pour assister à plusieurs matchs NBA

En ce moment Green s’entraîne déjà avec certains de se coéquipier à Los Angeles, où il a également l’occasion de côtoyer l’ancienne légende NBA, double MVP Steve Nash.

On est allés à LA en tant qu’équipe et le staff s’est très bien occupé de nous. On a des sessions le matin où on peut prendre des shoots où bosser sur des aspects particuliers. Ce sont surtout des jeunes qui y participent comme OG Anunoby, Delon Wright, Fred VanVleet, Norman Powell, Lorenzo Brown, Malachi Richardson… La plupart des jeunes était là, ils étaient attentifs à des gars plus vieux qui venaient aussi pour travailler les fondamentaux, le shoot et faisaient des étirements musculaires pour préparer leur corps à la session de l’après-midi. C’est sûr, ça fait deux entraînements par jour et ça peut paraitre beaucoup, mais tout est toujours terminé à 16 heures.  L’autre jour d’ailleurs, Steve Nash est venu dîner avec nous. Il a beaucoup parlé aux jeunes qui lui ont posé des tas de questions. Steve est super avec les gamins quand il leur parle des ses habitudes et de ses routines. Les fans aiment les gars comme Steph Curry, Steve Nash ou même Fred VanVleet parce qu’ils sont plus des gars au physique commun auquel les observateurs peuvent facilement s’identifier. Ils ne sont ni gros, ni grands, mais ils sont des compétiteurs ultimes. Ils ont beaucoup de QI basket et prennent l’avantage de cette façon. Ils ont beaucoup de dextérité et ils travaillent beaucoup là-dessus. Vous n’avez pas besoin d’être hyper athlétique, hyper rapide ou hyper fort. Ces gars bossent juste extrêmement fort, étudient le jeu et font tout ce qu’il faut faire de la bonne façon. » Danny Green

Si quitter les Spurs avait été déchirant pour Danny Green, celui-ci semble néanmoins prendre du plaisir avec ses nouveaux coéquipiers de Toronto. Arrivé en tant que vétéran mais aussi en tant que spécialiste de la défense, il pourrait bien avoir un rôle important dans le Canada. Et si les Raptors atteignent ls finales, la saison sera forcément une réussite !

Via SportsNet

Leave a Reply